Le RSMA-Pf lance sa fondation pour soutenir les projets professionnels des jeunes

Publié le

Le Régiment du Service Militaire Adapté de Polynésie, RSMA-Pf, a organisé, vendredi, une soirée pour marquer le lancement de la fondation SMA au fenua. Celle-ci a pour finalité de soutenir de jeunes polynésiens dans leurs projets professionnels afin d’optimiser leurs chances de réussite.

Publié le 21/04/2024 à 16:02 - Mise à jour le 21/04/2024 à 16:02

Le Régiment du Service Militaire Adapté de Polynésie, RSMA-Pf, a organisé, vendredi, une soirée pour marquer le lancement de la fondation SMA au fenua. Celle-ci a pour finalité de soutenir de jeunes polynésiens dans leurs projets professionnels afin d’optimiser leurs chances de réussite.

« Créée en 2023, la fondation du service militaire adapté (SMA), abritée par la fondation agir contre l’exclusion (FACE), a vocation à accompagner les jeunes ultramarins, en mettant à leur disposition des moyens supplémentaires », indique un communiqué du RSMA-Pf.

Elle profite à l’ensemble des jeunes ultramarins âgés de 18 à 30 ans « et en particulier aux volontaires du SMA qu’ils soient encore en formation ou qu’ils aient quitté le dispositif ».

Cet accompagnement « peut prendre la forme d’un mécénat financier, d’un mécénat de confiance ou d’un mécénat de compétences ».

« Parmi quelques exemples d’interventions, on peut citer une aide financière pour l’accès à un logement proche d’un emploi, une aide à la mobilité, un accompagnement de personnes en fracture numérique. Dans le cadre de l’entrepreneuriat, la fondation peut intervenir avec une aide à l’acquisition de matériel, une aide à la constitution du réseau professionnel, etc ».

Pour 2024, plus de 120 millions de francs seront mobilisés pour aider les jeunes ultramarins. Une manne « financée exclusivement par des partenaires privés et des fonds locaux privés ».

« Le dispositif en Polynésie française sera piloté par l’Association de la fondation du service militaire adapté de Polynésie française (Association AFSMA-Pf) qui assurera le suivi des demandes adressées à la Fondation et la mise en œuvre effective des projets validés », conclut le communiqué.

Dernières news