lundi 28 septembre 2020
A VOIR

|

Le RSMA a prévu d’accueillir près de 640 stagiaires volontaires en 2020

Publié le

La ministre du Tourisme et du Travail, en charge de la formation professionnelle, Nicole Bouteau, s’est entretenue, lundi après-midi, avec le colonel Christophe Soriano, commandant le Régiment du Service Militaire Adapté de Polynésie française (RSMA-Pf). La directrice du Service de l'Emploi, de la Formation et de l'Insertion Professionnelles (SEFI), Hina Grepin, assistait également à cette rencontre.

Publié le 17/12/2019 à 10:32 - Mise à jour le 17/12/2019 à 10:49
Lecture 2 minutes

La ministre du Tourisme et du Travail, en charge de la formation professionnelle, Nicole Bouteau, s’est entretenue, lundi après-midi, avec le colonel Christophe Soriano, commandant le Régiment du Service Militaire Adapté de Polynésie française (RSMA-Pf). La directrice du Service de l'Emploi, de la Formation et de l'Insertion Professionnelles (SEFI), Hina Grepin, assistait également à cette rencontre.

Cette réunion a été l’occasion de dresser un bilan du partenariat entre le Pays et le RSMA et d’évoquer les perspectives à venir. Parmi les projets, 2020 verra notamment l’organisation des discussions relatives à l’élaboration de la convention-cadre triennale entre l’Etat, le Pays et le RSMA.

La formation professionnelle et l’employabilité étant indissociables, l’adaptation constante aux mutations du marché du travail polynésien guide tant l’action du RSMA que celle du Pays au travers du SEFI. 

Le colonel Soriano a rappelé les quatre axes sur lesquels le RSMA met désormais un accent particulier dans le cadre de la prise en charge des jeunes demandeurs d’emploi qui intègrent le régiment pour suivre une formation professionnelle.

Le premier axe est relatif au suivi post-formation avec pour objectif l’insertion du stagiaire volontaire. Ce suivi est assuré sur une période d’au moins un an après sa sortie de formation.

Le deuxième axe est celui du suivi médico-psychosocial du stagiaire durant sa formation. Une prise en charge médicale est mise en place dès son entrée. Un suivi social est également assuré par une assistante sociale des armées, en partenariat avec les services sociaux du Pays. En 2020, un psychologue permanent assurera quant à lui le suivi psychologique tant à Tahiti qu’au sein des régiments de Tubuai et Hiva Oa. Le public accueilli par le RSMA est souvent très éloigné de l’emploi, certains jeunes plus vulnérables ayant besoin d’un suivi personnalisé.

Le troisième axe concerne l’inclusion numérique pour tous les stagiaires. Acquérir les bases du numérique est aujourd’hui incontournable en matière d’insertion professionnelle.

Enfin le quatrième axe est celui du développement d’un étroit partenariat avec les communes polynésiennes, premier relai de proximité avec la population. Afin que les jeunes des îles, même les plus isolées, puissent bénéficier de l’accompagnement du RSMA, ce dernier souhaite s’appuyer sur les communes afin d’informer le public sur ce que propose le RSMA et leur permettre d’accéder aux formations développées. Ainsi, le RSMA souhaite formaliser ce partenariat avec le Syndicat pour la Promotion des Communes de Polynésie française (SPCPF) qu’ils ont récemment rencontré.

En 2020, le RSMA a prévu d’accueillir près de 640 stagiaires volontaires. Le partenariat avec le SEFI est apprécié et salué par le colonel Soriano. La ministre a quant à elle remercié le RSMA pour son action en faveur de la formation et de l’insertion des centaines de jeunes Polynésiens qui chaque année bénéficient des plateaux pédagogiques et de l’accompagnement du régiment. Elle a souhaité que le partenariat entre le Pays et le RSMA puisse, notamment dans les îles, développer des formations permettant au public touché de développer de la pluri-activité notamment dans le secteur primaire ou celui du tourisme.

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Déchets sauvages : Faa’a lance un appel au civisme

Les dépôt sauvages d’ordures ont la vie dure. Dans certaines communes de Tahiti, les policiers municipaux verbalisent les contrevenants. Ce n’est pas encore le cas à Faa'a, mais la brigade verte mène une campagne de sensibilisation contre l’incivisme. Ce matin, les muto’i se sont rendus sur les hauteurs de Pamatai et de Puurai pour faire passer le message.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV