lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Le remède aux lendemains de fête vaseux

Publié le

Migraines, nausées, sueur et tremblements : les réveillons célébrés à grand renfort de bulles, de chocolat et de foie gras mettent l’organisme à rude épreuve. C’est aussi dans ces moments-là qu’on prend de bonnes résolutions. Comment éviter les lendemains de fête vaseux ? Ou comment soigner son foie pour repartir sur de bonnes bases ? Eléments de réponse.

Publié le 30/12/2019 à 15:48 - Mise à jour le 02/01/2020 à 8:37
Lecture < 1 min.

Migraines, nausées, sueur et tremblements : les réveillons célébrés à grand renfort de bulles, de chocolat et de foie gras mettent l’organisme à rude épreuve. C’est aussi dans ces moments-là qu’on prend de bonnes résolutions. Comment éviter les lendemains de fête vaseux ? Ou comment soigner son foie pour repartir sur de bonnes bases ? Eléments de réponse.

Il y a le dîner de Noël, le réveillon du Nouvel An, mais aussi les déjeuners de service et autres apéros : les repas copieux et arrosés s’enchaînent, laissant assez peu de répit à notre foie, qui se retrouve… débordé. Véritable station d’épuration, c’est lui qui dégrade 90% de l’alcool ingurgité.

« Il est donc vraiment important de boire beaucoup d’eau ou des boissons qui ne sollicitent pas trop la fonction cardiaque, explique Leslie Sablayrolles, diététicienne. Donc éviter tout ce qui est à base de caféine comme le thé ou le café, boire plutôt de l’eau ou des jus de fruits et légumes éventuellement… »

Les nutritionnistes conseillent également de ne pas boire à jeun. Si la nourriture ralentit l’absorption dans le sang, elle permet aussi d’éviter les brûlures d’estomac et les remontées acides. Dans le cas contraire, mieux vaut privilégier un repas facile à digérer le lendemain, ou envisager une petite cure. 

En privilégiant « plutôt des aliments cuits à la vapeur, du bouillon, des choses comme ça, poursuit Leslie Sablayrolles. Et puis éventuellement, on peut aussi soulager le foie avec des plantes. On trouve en pharmacie des extraits de plantes. On conseille souvent l’artichaut et le radis noir, couplé, en faire une petite cure d’au moins une semaine, voire un mois pour soulager un peu l’activité du foie. »

Pour certains, interrogés dans les rues de Papeete, il existe d’autres moyens de se débarrasser de l’alcool. « Il faut juste mettre des tennis et aller courir 5 km, transpirer tout simplement, faire du sport ! », lance Charles.

Pour Teiho, c’est « du poisson cru salé ! » « C’est la méthode des Pa’umotu, fait avec du vinaigre, du sel, de l’huile, confie-t-il. Même pas de citron, c’est vraiment un poisson cru amer, c’est ce qui coupe le goût de l’alcool », assure-t-il.

infos coronavirus