mercredi 21 avril 2021
A VOIR

|

Le quai de Vaiare sera-t-il un jour agrandi ?

Publié le

Publié le 20/01/2016 à 16:36 - Mise à jour le 20/01/2016 à 16:36
Lecture 2 minutes

Le projet d’agrandissement du quai de Vaiare date de 2010, mais il a évolué et il est aujourd’hui moins ambitieux. L’extension, le dragage et le remblai sont des travaux qui inquiètent les habitants de Teavaro, et leur maire délégué, Teriitepaiatua Maihi.
Il a rencontré le ministre de l’Équipement ce jeudi, mais ces échanges ne l’ont pas rassuré pour autant. Il se demande
à qui va profiter l’extension du quai et de la marina de Vaiare.

Ce grand projet d’aménagement pensé par le Pays ne séduit pas vraiment les habitants de la commune. Ils sont 700 à avoir signé une pétition pour manifester leur mécontentement. « Ils ne voient pas leur intérêt dans ce projet et je suis d’accord avec eux. Parce qu’aujourd’hui lorsque nos mamans vont vendre leurs produits au port on les met dehors, mais à condition qu’elles achètent une table là-bas pour vendre leurs mape ou autre. Et lorsque la population de Vaiare veut aller chercher les ature dans la marina, on les met dehors… », explique le maire délégué au micro de Tahiti Nui Télévision. 

Le ministre de l’Équipement regrette un malentendu. Il l’affirme, le projet d’extension du quai et de la marina produira de l’emploi : « le projet apportera d’abord beaucoup d’emploi. On va privilégier du tourisme nautique de passage. Celui qui dépense le plus, qui a le plus de retombés. Et il y aura également un lieu de stockage des bateaux ce que l’on appelle les ports à sec sur lesquels il y a des entretiens donc pour lesquels on emploie de la main-d’œuvre locale », explique-t-il. 

Autre objectif : une meilleure circulation dans la zone de débarquement, surtout pendant les week-ends. Afin de fluidifier le passage des véhicules et des piétons, la terre indivise qui borne le parking du grand ferry devrait être remblayée.
Le maire craint que ce projet d’extension ne s’arrête pas. « Mon souci dans ce projet, c’est qu’ils vont mettre ce projet de marina en place, après ils vont continuer à remblayer la baie, ça, c’est sûr ils vont continuer. Et pour finir lorsque la baie sera vraiment occupée par le port autonome, ils feront des expropriations. Je vois la chose arrivée. »
Le ministre se veut rassurant. Une étude d’impact a été réalisée et la population a été sondée le mois dernier. L’enquête publique est prolongée de 15 jours. La décision reviendra à la population, affirme Albert Solia.

Ce projet à plus de 600 millions verra -t-il le jour ? La réponse devrait être annoncée début février.
 

Rédaction Web (Reportage : Maite Mai)
 

Teriitepaiatua Maihi, maire délégué de Teavaro

Albert Solia, ministre de l’Équipement

infos coronavirus