fbpx
jeudi 27 février 2020
A VOIR

|

Le prix du thon redescend

Publié le

Publié le 19/10/2016 à 16:37 - Mise à jour le 19/10/2016 à 16:37
Lecture 2 minutes

Il y a deux semaines, au moment de la criée, le compteur de cessait de monter. Le prix du thon blanc au kilo a atteint les 3000 Fcfp sur les étals de supermarchés. Pour finalement diminuer de moitié ces derniers jours. Une baisse qui correspond à la quantité de poisson ramenée par les thoniers. Il y a trois semaines, les bateaux revenaient avec en moyenne 100 à 200 pièces. 
Le Tahiti Nui a effectué une compagne de pêche de 20 jours entre les Tuamotu et les Marquises. Ce matin, le navire a ramèné dans ses cales 440 pièces, presque autant de thons blancs que de thons rouges.

José Cuelho de Castro, le propriétaire du bateau refuse de vendre son poisson en dessous de 650 Fcfp le kilo, sinon il ne rentre pas dans ses frais. Il se plaint également des retards de paiements chez les mareyeurs :  “Ils vont te payer dix jours après, avec un chèque. Et il faut attendre sept jours supplémentaires avant de pouvoir encaisser ton pognon”.
 
Sur les 40 lots constitués à la criée, José n’en a vendu qu’une dizaine au prix qu’il avait fixé. Le reste a été acheté par la société Vinivini à un prix légèrement inférieur à celui espéré par José. L’avantage de la transaction est que le prix du kilo de thon va encore baisser. De 1500 Fcfp la semaine passée il devrait descendre à 1295 dès ce week-end.

Sam Teinaore

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Coronavirus en Outre-mer : Annick Girardin appelle à “la...

La crainte face au coronavirus "est légitime", mais "le gouvernement prend toutes les mesures pour empêcher sa propagation au plan national comme dans les Outre-mer", a assuré jeudi la ministre des Outre-mer Annick Girardin à l'AFP, appelant "à la vigilance et au calme".

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X