vendredi 24 juin 2022
A VOIR

|

Le Président reçoit le Contre-amiral Michael Baze

Publié le

Le président Fritch a reçu le visite ce mardi du contre-amiral Michael Baze, commandant du Groupe de frappe expéditionnaire 3, en mission en Polynésie française dans le cadre de l’exercice interarmées Marara 2022 et de la commémoration du 80ème anniversaire de l’opération Bobcat à Bora Bora.

Publié le 17/05/2022 à 15:57 - Mise à jour le 17/05/2022 à 15:57
Lecture < 1 min.

Le président Fritch a reçu le visite ce mardi du contre-amiral Michael Baze, commandant du Groupe de frappe expéditionnaire 3, en mission en Polynésie française dans le cadre de l’exercice interarmées Marara 2022 et de la commémoration du 80ème anniversaire de l’opération Bobcat à Bora Bora.

La mission du Groupe d’intervention expéditionnaire 3 est de fournir une expertise amphibie et un personnel déployable pour les opérations de combat et de contingence à l’appui de la stratégie maritime américaine.

Le président Edouard Fritch s’est félicité de la participation importante des forces armées américaines à l’exercice Marara 2022 qui marque la réaffirmation de la présence américaine dans la région Pacifique et témoigne de son engagement contre toutes les formes de menaces qui peuvent peser sur la région.

Le Contre-amiral Baze a souligné l’importance de la coopération avec les marines française et australienne afin d’augmenter la connaissance et la maitrise du domaine maritime dans le Pacifique avec une perspective à long terme. Il a également confirmé le soutien aux pays insulaires de la région dans les domaines de la sécurité, des secours aux sinistrés lors de catastrophes climatiques et de la lutte contre le trafic des drogues et la pêche illégale.

Le Contre-amiral Baze a pris note du travail du Pacific Fusion Center basé à Vanuatu qui a pour rôle principal de soutenir les pays membres du Forum des îles du Pacifique dans l’analyse et l’évaluation stratégique afin d’éclairer la prise de décisions et renforcer les réponses nationales, sous-régionales et régionales aux menaces et vulnérabilités communes en matière de sécurité.

Enfin, il a été abordé le souhait de l’ouverture d’une représentation diplomatique américaine en Polynésie française, aux côtés de celles de l’Australie et de la République Populaire de Chine, afin de faciliter la coopération et de renforcer les relations avec cet important partenaire économique et grande puissance historique.

infos coronavirus