jeudi 16 septembre 2021
A VOIR

|

Le port du masque: une habitude à conserver

Publié le

Peut-on se passer du masque après avoir été positif à la Covid 19 ? La vaccination permettra-t-elle d’en finir avec celui-ci? La réponse est clairement NON. Le port du masque perdurera durant encore plusieurs mois même si le vaccin représente une perspective de sortie de la crise sanitaire...

Publié le 07/01/2021 à 11:00 - Mise à jour le 07/01/2021 à 11:04
Lecture 2 minutes

Peut-on se passer du masque après avoir été positif à la Covid 19 ? La vaccination permettra-t-elle d’en finir avec celui-ci? La réponse est clairement NON. Le port du masque perdurera durant encore plusieurs mois même si le vaccin représente une perspective de sortie de la crise sanitaire...

Ne plus porter de masque si l’on a été immunisé après avoir été contaminé par la Covid 19… en théorie cela semble possible. Sauf que dans la pratique rien ne permet d’identifier dans un lieu public si tel ou tel individu a contracté ou pas la maladie.

Le bon sens veut donc que l’on continue à respecter les consignes sanitaires en vigueur, car l’épidémie perdure. Selon Patrick Buffet, médecin généraliste: le masque reste donc indispensable pour freiner la propagation du virus.

“On ne peut pas savoir qui l’a eu ou non. On ne connaît pas le taux d’immunité des personnes qui l’ont eu. Le masque, il faut le porter tant que l’épidémie n’est pas terminée…”

Quid de l’éventualité d’une troisième vague?

La propagation se stabilise au fenua . La plupart des indicateurs sont à la baisse… mais attention : la parenthèse des vacances scolaires et des fêtes de fin d’année laisse présager l’éventualité d’une nouvelle hausse du nombre de cas. D’autant qu’un net relâchement des mesures de distanciation et des gestes barrières est unanimement constaté.

“Est-ce qu’il y a eu suffisamment de personnes qui l’ont attrapé pour atteindre l’immunité collective? On n’en sait rien. Si l’immunité collective est insuffisante, il y aura une troisième vague. On a une accalmie, mais je ne serais pas surpris que ça reprenne dans les semaines à venir“, prévient Patrick Buffet.

Les 15000 premières doses de vaccin pour la Polynésie arrivent ce jeudi sur le territoire. Les injections concerneront en priorité les personnes de plus 75 ans, qui sont les plus à risque de développer des formes graves. Les professionnels de santé les plus au contact des personnes positives au virus, sont également en première ligne. La campagne sera progressive et son efficacité se mesurera dans le temps.

“Le délai pour obtenir la réponse, ça va dépendre de la vitesse à laquelle on vaccine les gens. Plus on vaccine du monde, plus vite on aura un effet sur la maladie.”

Les autorités sanitaires l’ont annoncé, même après l’arrivée du vaccin le port du masque doit demeurer une habitude du quotidien.

infos coronavirus