vendredi 14 mai 2021
A VOIR

|

Le pôle de santé mentale devrait être livré fin 2022

Publié le

Le président Edouard Fritch, accompagné des ministres des Finances, de la Santé et des Grands travaux, s’est rendu jeudi matin sur le chantier du pôle de santé mentale Jean-Prince à Pirae, afin de faire le point sur l’avancée des travaux.

Publié le 11/02/2021 à 15:16 - Mise à jour le 11/02/2021 à 15:16
Lecture 2 minutes

Le président Edouard Fritch, accompagné des ministres des Finances, de la Santé et des Grands travaux, s’est rendu jeudi matin sur le chantier du pôle de santé mentale Jean-Prince à Pirae, afin de faire le point sur l’avancée des travaux.

Le chantier a en effet pris près de 3 ans de retard sur le planning initial, notamment en raison de la résolution technique de problèmes d’étanchéité du terrain.

Le président a constaté avec satisfaction que les murs sont aujourd’hui sortis de terre. La livraison de cette nouvelle infrastructure est prévue au dernier trimestre 2022.

Cet hôpital, qui viendra en complément de la structure psychiatrique existante avec une nouvelle unité d’hospitalisation semi-ouverte pour adultes d’une capacité de 20 lits et un centre d’accueil thérapeutique à temps partiel de 10 places. Il proposera également une prise en charge des enfants et des adolescents avec un centre de crise pour adolescents, un centre médico-pédagogique, un centre d’accueil thérapeutique et un hôpital de jour pour les adolescents et pour les enfants, pour un total d’une soixantaine de places. Un centre d’aide médico-sociale précoce d’une capacité de 25 places est également prévu.

Enfin, cette nouvelle structure permettra d’installer une filière de prise en charge en toxicologie et addictologie avec une unité d’hospitalisation de moyen séjour de 12 lits et une consultation et prise en charge ambulatoire de 20 places.

(crédit photo : présidence de la Polynésie française)

À l’issue de cette visite, le président et le ministre des Grands travaux se sont rendus sur le chantier de la déviation de l’avenue du général de Gaulle rendue nécessaire par les travaux de reconstruction du pont sur la rivière Hamuta.

Les travaux de cette déviation seront finalisés dans la nuit et les automobilistes emprunteront le nouvel itinéraire dès vendredi matin. 

infos coronavirus