mercredi 21 avril 2021
A VOIR

|

Le personnel d’EDT attaqué

Publié le

Publié le 02/05/2016 à 15:51 - Mise à jour le 02/05/2016 à 15:51
Lecture 2 minutes

C’est l’intervention de la représentante UPLD à l’Assemblée sur le prix de l’électricité à la Presqu’île qui aurait tout déclenché. Selon elle, EDT pouvait « répondre aux conditions qui lui conviennent, sans véritable concurrence ». Elle estimait aussi que Nuihau Laurey offrait « un avantage au profit de la société EDT Engie », ce qui fait réagir ses employés.
 
« On reçoit des attaques des clients que ce soit au bureau ou du personnel en chantier de la part des clients, et on ne peut pas cautionner ça, ça nous met en situation difficile avec les clients », s’est exprimé par téléphone, Patrick TAAROA  secrétaire général du Syndicat des travailleurs de l’électricité de Tahiti.
 
Dans ce communiqué, le syndicat se dit « profondément choqué par la gravité de ces accusations mensongères. Nous n’acceptons pas que des procès d’intention politiciens et affairistes viennent mettre en cause notre outil de travail… Nous ne laisserons personne colporter des accusations infondées, erronées et stupides, sur notre entreprise et nos salariés (actuels ou anciens) qui viennent dégrader les relations que nous entreprenons et construisons avec nos clients depuis des années », peut-on lire dans le communiqué de presse.
 
Un communiqué qui semble viser directement Tina Cross.  
 

Rédaction Web 

infos coronavirus