Le Pays devra verser 282 225 000 fcfp à Fenua Ma

Publié le

Publié le 16/10/2017 à 11:50 - Mise à jour le 16/10/2017 à 11:50

L’affaire remonte à 2012 alors qu’Oscar Temaru était à la tête du Pays. A l’époque, Fenua Ma n’existait pas et à la place il y avait la Société Environnement Polynésien, (SEP), qui gérait le traitement des déchets, et qui était détenue par le Pays à hauteur de 80%.

Suite à la dissolution de cette Société d’Economie Mixte et du nouveau Code général des Communes qui incombe à celles-ci, la gestion et l’élimination des déchets ménagers, le Pays et l’Etat avait proposé aux communes de créer Fenua Ma.

– PUBLICITE –

Pour ce faire, rappelle Radio1, le gouvernement Temaru avait imaginé un montage. Fenua Ma nouvellement créée rachetait les 80% du Pays qu’il avait dans la Société Environnement Polynésien pour 282 225 000 Fcfp en échange d’une contribution exceptionnelle du Pays à Fenua Ma d’un même montant.

Petit bémol, que le gouvernement Temaru n’avait pas prévu, en avril 2013, Gaston Flosse reprend les rênes du Pays et refuse de verser la somme à Fenua Ma. De sorte que celle-ci s’est vue dans l’obligation de porter l’affaire devant le tribunal pour contraindre le Pays à verser la somme promise. Action contestée par le Pays qui réclamait l’annulation de la requête, réclamant de la décharger de l’obligation de payer cette somme.

Le tribunal administratif a statué ce jour, et a conclu au rejet de la requête du Pays qui devra donc s’acquitter des 282 millions et à cela s’ajoute une somme de 150 000 Fcfp qu’il devra verser à Fenua Ma.
 

Rédaction Web

Dernières news