jeudi 29 septembre 2022
A VOIR

|

Le patronat se mobilise pour la qualité de vie au travail

Publié le

Les enjeux de la qualité de vie au travail : un thème que le MEDEF Polynésie a souhaité traiter lors de sa 3ème matinale de l’année, organisée jeudi matin, dans un hôtel de la cote ouest. Un séminaire qui a réuni plus d’une centaine d’acteurs du monde de l’entreprise et des spécialistes venus de l’Hexagone.

Publié le 12/08/2022 à 10:11 - Mise à jour le 12/08/2022 à 10:45
Lecture 2 minutes

Les enjeux de la qualité de vie au travail : un thème que le MEDEF Polynésie a souhaité traiter lors de sa 3ème matinale de l’année, organisée jeudi matin, dans un hôtel de la cote ouest. Un séminaire qui a réuni plus d’une centaine d’acteurs du monde de l’entreprise et des spécialistes venus de l’Hexagone.


La qualité de vie et des conditions de travail ou QVCT pour les initiés, est un mode de  management permettant de conjuguer bien-être et performance. Avec l’impact de la pandémie de Covid, la prise en compte de l’état de santé de chaque collaborateur est devenue incontournable. L’entreprise est aujourd’hui un lieu social ou la valorisation et l’épanouissement doivent être pris en compte : “Dans la qualité de vie au travail, on a le travail. Et tous les employés, jusqu’à la direction, ont une chose en commun, c’est le travail. On appartient tous à la même entreprise et c’est le travail qui fait que l’on se côtoie. À partir de là, on peut créer des chaînes de prévention et des chaînes d’implication dans l’amélioration de la qualité de vie au travail qui n’est pas uniquement le bien-être, mais aussi de bien travailler, d’être reconnu, et d’apporter au développement de tous et chacun” indique Luz Maria Cucalon, consultante qualité de vie au travail et risques psychosociaux.

Face à une assemblée principalement composée de responsables de ressources humaines, les différents intervenant ont permis d’actualiser les méthodes de management. Des techniques modernes qui intéressent aussi des institutions telles que l’armée. “Une chose est sûre, c’est que la quiété au travail, la condition du personnel, est inhérente aux métiers des armées. On a également des dispositifs qui existent de concertation, d’amélioration. On a des commissions, des enquêtes de qualité de vie, qui permettent de répondre et d’améliorer tout cela” explique Fabrice Maréchal, directeur des ressources humaines du RSMA en Polynésie.

Le MEDEF Polynésie, instigateur de ce séminaire, est convaincu du potentiel managérial des entreprises locales. “Sur la question du melting pot, la Polynésie a toujours été en avance. La diversité ici, on la vit depuis des dizaines d’années. On considère donc qu’en terme d’intégration, d’adaptation, la Polynésie est exemplaire” précise Frédéric Dock, président du MEDEF Polynésie.

Si certaines entreprises polynésiennes restent frileuses face à ces nouvelles méthodes de gestion, les pionniers sont pourtant unanimes sur le retour en performances : “Quand vous voulez aider quelqu’un, avant de savoir le contenu de ses problèmes, rendez-lui toute son intégrité, et le reste suivra” conclut Corinne Taimana, Coordinatrice sociale au Fare Rata.

infos coronavirus