mercredi 18 septembre 2019
A VOIR

|

Le navire Race for Water qui lutte contre la pollution plastique des océans, arrivera bientôt à Tahiti

Publié le

Publié le 01/10/2018 à 8:34 - Mise à jour le 01/10/2018 à 8:34
Lecture 2 minutes

Créée en 2010 par le Suisse Marco Simeoni, la fondation Race for Water  est dédiée à la préservation de l’eau et des océans en particulier. “Notre mission est d’alerter et d’agir afin que les déchets plastiques n’atteignent pas les cours d’eau et les océans. Lors de chaque escale, la Fondation Race for Water cherche à développer avec des partenaires locaux des modèles sociaux et économiques qui confèrent une valeur aux déchets plastiques pour inciter à leur collecte” explique Franck David, directeur de la Race for Water Odyssée.

>>> Lire aussi : Ocean Cleanup quitte San Francisco pour nettoyer le Pacifique de ses plastiques   

Pour cette nouvelle expédition “Race for Water Odysée 2017-2021” qui durera donc cinq ans, Race for Water réalise un tour de monde afin de démontrer l’existence de solutions concrètes pour endiguer la pollution plastique des océans et permettre d’accélérer la transition énergétique grâce à son navire-ambassadeur. Le bateau Race for Water -anciennement Planet Solar- est propulsé par des énergies propres : le solaire, le vent et l’hydrogène.

> Une conférence organisée à l’UPF

Et après un mois de navigation entre Rapa Nui et l’archipel Polynésien, le navire arrivera à Papeete ce week-end et restera jusqu’au 5 novembre en Polynésie. Il se rendra à Tahiti, Moorea, Bora Bora et Tetiaroa. “Sur le même modèle que nos précédentes escales, nous allons déployer en Polynésie nos différents programmes : partager avec la communauté scientifique locale sur les sujets de l’étude et de la préservation des océans de la pollution plastique ; accueillir et sensibiliser le plus grand nombre”, a déclaré Marco Simeoni, le fondateur et président de l’association.

>>> Lire aussi : Un appel à projets pour sauver les récifs coralliens en Outre-mer

Pour l’occasion, Marco Simeoni donnera une conférence “Savoir pour tous” à l’Université de la Polynésie française. Il interviendra sur le thème “Race for Water, l’Odyssée de l’espoir en lutte contre la pollution plastique des océans”, le mercredi 10 cotobre 2018 à 18h30 en amphi A3. L’entrée est ouverte à tous, sous réserve de places disponibles.

Rédaction web 

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Turama – Décrochage scolaire : qui est concerné, comment...

La Mission de lutte contre le décrochage scolaire a fait sa rentrée. La MLDS aide chaque année des jeunes qui sortent du système scolaire. Les inscriptions sont toujours plus nombreuses. Un nouveau centre a ouvert ses portes à Raiatea. Pour évoquer le sujet du décrochage scolaire, Jean-Jacques Hénault, inspecteur de l'éducation nationale était notre invité du journal.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV