lundi 10 août 2020
A VOIR

|

Le navire Race for Water qui lutte contre la pollution plastique des océans, arrivera bientôt à Tahiti

Publié le

Publié le 01/10/2018 à 8:34 - Mise à jour le 01/10/2018 à 8:34
Lecture 2 minutes

Créée en 2010 par le Suisse Marco Simeoni, la fondation Race for Water  est dédiée à la préservation de l’eau et des océans en particulier. « Notre mission est d’alerter et d’agir afin que les déchets plastiques n’atteignent pas les cours d’eau et les océans. Lors de chaque escale, la Fondation Race for Water cherche à développer avec des partenaires locaux des modèles sociaux et économiques qui confèrent une valeur aux déchets plastiques pour inciter à leur collecte » explique Franck David, directeur de la Race for Water Odyssée.

>>> Lire aussi : Ocean Cleanup quitte San Francisco pour nettoyer le Pacifique de ses plastiques   

Pour cette nouvelle expédition « Race for Water Odysée 2017-2021 » qui durera donc cinq ans, Race for Water réalise un tour de monde afin de démontrer l’existence de solutions concrètes pour endiguer la pollution plastique des océans et permettre d’accélérer la transition énergétique grâce à son navire-ambassadeur. Le bateau Race for Water -anciennement Planet Solar- est propulsé par des énergies propres : le solaire, le vent et l’hydrogène.

> Une conférence organisée à l’UPF

Et après un mois de navigation entre Rapa Nui et l’archipel Polynésien, le navire arrivera à Papeete ce week-end et restera jusqu’au 5 novembre en Polynésie. Il se rendra à Tahiti, Moorea, Bora Bora et Tetiaroa. « Sur le même modèle que nos précédentes escales, nous allons déployer en Polynésie nos différents programmes : partager avec la communauté scientifique locale sur les sujets de l’étude et de la préservation des océans de la pollution plastique ; accueillir et sensibiliser le plus grand nombre », a déclaré Marco Simeoni, le fondateur et président de l’association.

>>> Lire aussi : Un appel à projets pour sauver les récifs coralliens en Outre-mer

Pour l’occasion, Marco Simeoni donnera une conférence « Savoir pour tous » à l’Université de la Polynésie française. Il interviendra sur le thème « Race for Water, l’Odyssée de l’espoir en lutte contre la pollution plastique des océans », le mercredi 10 cotobre 2018 à 18h30 en amphi A3. L’entrée est ouverte à tous, sous réserve de places disponibles.

Rédaction web 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV