lundi 26 septembre 2022
A VOIR

|

Un navire de croisière polaire dans les eaux polynésiennes

Publié le

En mission dans les eaux polynésiennes, le National Géographic Résolution, un navire de croisière d’expédition polaire de nouvelle génération, a fait escale au quai de Papeete le temps d’embarquer ses passagers arrivés par avion.

Publié le 13/09/2022 à 16:55 - Mise à jour le 16/09/2022 à 10:31
Lecture < 1 min.

En mission dans les eaux polynésiennes, le National Géographic Résolution, un navire de croisière d’expédition polaire de nouvelle génération, a fait escale au quai de Papeete le temps d’embarquer ses passagers arrivés par avion.

Long de 124 mètres, le navire compte 69 cabines pour une capacité d’accueil de 126 passagers. Il est aussi doté de plusieurs restaurants et salons ainsi que d’un centre de bien-être et d’autres éléments de confort.

Mais c’est sa forme qui interpelle : une coque mince adaptée aux conditions de navigation en mer du Nord.

Mercredi, le navire se rendra sur l’île sœur et poursuivra sa croisière de 2 semaines vers les Raromatai et les Tuamotu. Ce mardi matin le traditionnel échange de plaques entre la capitainerie du Port de Papeete et celle du navire a eu lieu. “C’est sa première touchée à Tahiti. De part le monde c’est un rituel qu’il y ai un échange entre le port et le capitaine du navire, explique Alphonse Kautai le commandant du Port de Papeete. La plaque qu’on a remise au commandant du navire va faire le tour du monde et les touristes, les passagers verront que le bateau est allé à Tahiti. Pourquoi pas eux ? C’est une fierté pour nous, pour Tahiti, pour la Polynésie toute entière.”

“C’est ma toute première fois ici à Papeete. Je suis agréablement surpris par l’hospitalité des gens, de découvrir la culture polynésienne et de vivre cette expérience. Je pense que c’est cet état d’esprit qui est transmis au travers de la plaque qui vient d’être échangée. Je me faisais déjà une idée avant d’arriver de ce que j’allais découvrir. Mais là ça dépasse ce que j’imaginais”, a réagi le capitaine du National Geographic Résolution Sam Cook.

infos coronavirus