samedi 23 janvier 2021
A VOIR

|

Le mochi fait concurrence à la bûche de Noël sur les tables du Réveillon

Publié le

C'est un véritable phénomène de mode qui touche le fenua depuis déjà plusieurs semaines, mais qui a encore pris de l'ampleur durant les fêtes : les mochis se vendent comme des petits pains. Cette année, cette pâtisserie japonaise est même en passe de détrôner la bûche de Noël sur les tables des Polynésiens.

Publié le 24/12/2020 à 16:38 - Mise à jour le 28/12/2020 à 9:18
Lecture 2 minutes

C'est un véritable phénomène de mode qui touche le fenua depuis déjà plusieurs semaines, mais qui a encore pris de l'ampleur durant les fêtes : les mochis se vendent comme des petits pains. Cette année, cette pâtisserie japonaise est même en passe de détrôner la bûche de Noël sur les tables des Polynésiens.

C’est LA pâtisserie de cette fin d’année, à Tahiti. Le mochi est partout, glacé ou non, au chocolat, fruité, ou aux saveurs venues d’Asie : les Polynésiens ne jurent que par lui.

Cette préparation japonaise a base de riz gluant est initialement une recette venue de Chine. Elle prend la forme de petite boules fourrées de glace ou d’arômes divers.

Kahealani Tsong, préparatrice de mochis à la Polynésienne

«  J’ai eu l’occasion de partir au Japon et d’y goûter des mochis« , raconte Kahealani Tsong, préparatrice et vendeuse de ces gâteaux. « Initialement, je ne pensais pas que ça puisse avoir autant de succès ici. Mais tout le monde a commencé à en faire, je m’y suis intéressé également. Les Tahitiens adorent ce dessert! Ca se vend comme des petits pains« !

Mochi Japonais et Mochi Tahitien : des saveurs différentes…

« Les deux peuples n’aiment pas forcément les mêmes saveurs, alors on s’est adaptés. Les Japonais aiment le matcha, le thé vert, et le haricot rouge. Nous on préfère le chocolat et les mochis bien bien garnis. Le chocolat est un incontournable ».

Si à l’origine Kahealani s’est lancée dans la préparation de mochis pour « se faire quelques sous », elle a rapidement reçu des dizaines de demandes. Ses pâtisseries sont parmi les plus populaires. Pour les fêtes, elle prépare des plateaux, qui trouveront leur place sur les tables familiales.

Le mochi s’invite dans le menu de Noël de nombreuses familles

« J’ai ciblé les familles. Ca marche énormément, j’ai eu beaucoup de commandes. On peut même dire que le mochi prend le pas sur la bûche cette année!« 

Un avis partagé par des commerçants de Pirae. Les amateurs de mochi glacé viennent de tout Tahiti pour déguster ces douceurs venues de Hawaii. Les clients achètent les boites par dizaines.

« Tout le monde en raffole », s’exclame Amélie, vendeuse. « On a carrément des vagues de clients, ils se précipitent. Le parfum phare, c’est chocolat-vanille. Le thé vert aussi, on n’en a plus en stock. Les gens veulent un peu de changement, ils achètent des mochis en remplacement de la bûche, ça fait différent cette année! On peut vraiment dire que c’est LE dessert de cette fin d’année! ».

La mochimania ne semble en tous cas pas prête de s’arrêter… et vous, vous êtes-vous laissé conquérir?

infos coronavirus