dimanche 27 septembre 2020
A VOIR

|

Le Medef salue le choix du gouvernement de faire du BTP le moteur de la relance à court terme

Publié le

Le Medef Polynésie salue dans son édito la "prise de conscience des difficultés que rencontre le BTP et le choix du gouvernement d’en faire le moteur de la relance à court terme", et la réinstauration, à sa demande, de l'Observatoire du BTP.

Publié le 21/07/2020 à 11:42 - Mise à jour le 21/07/2020 à 11:42
Lecture 2 minutes

Le Medef Polynésie salue dans son édito la "prise de conscience des difficultés que rencontre le BTP et le choix du gouvernement d’en faire le moteur de la relance à court terme", et la réinstauration, à sa demande, de l'Observatoire du BTP.

Dans son édito envoyé ce mardi aux rédactions, le nouveau président du Medef Polynésie, Frédéric Dock, commente le plan d’investissement du Pays pour 2020 présenté le 10 juillet dernier par le gouvernement. Un plan « avec pour objectif un volume d’investissement public équivalent à celui de 2019 soit près de 30 milliards Fcfp de liquidation. Ce niveau élevé implique un rattrapage très important d’ici la fin d’année, car les 4 derniers mois – qui en comprenaient 2 en confinement – affichent plus de 30 % de baisse d’activité dans ce secteur », indique l’organisation patronale.

« Voici donc un plan ambitieux mais pas impossible, d’autant qu’au même moment, le Pays répond favorablement à la demande du Medef Polynésie de réinstaurer l’Observatoire du BTP qui permettra d’identifier et de traiter les obstacles que les services administratifs comme les entreprises rencontreront inéluctablement dans la mise en œuvre de ces projets », précise l’édito, avant de rappeler que « ce plan prévoit aussi la création d’une commissions interministérielle de relance, d’un comité de pilotage des investissements publics, indispensables pour assurer la coordination et l’efficacité des actions publiques. »

« Il faut ainsi saluer cette prise de conscience des difficultés que rencontre le BTP et le choix du gouvernement d’en faire le moteur de la relance à court terme, poursuit le président du Médef Polynésie. Pour autant, ce premier volet ne doit néanmoins pas faire oublier le retard que nous avons pris dans l’atteinte des objectifs plus durables, tels que celui de la transition énergétiue, qui nécessite de doubler la part des énergies renouvelables (EnR) dans le mixte énergétique, d’ici 2030. Ou encore celui de la connexion au très haut débit des foyers et des entreprises qui est aujourd’hui 10 fois plus élevée en métropole qu’en Polynésie alors que le besoin, comme vient de le démontrer cette crise, demeure tout autant essentiel.

Un développement orienté vers une croissance plus verte et plus digitale qui s’inscrit totalement dans la politique du nouveau gouvernement national et qui répond à l’aspiration des consommateurs de toutes orientations comme des entreprises de toutes dimensions. C’est par conséquent une opportunité pour la Polynésie de concrétiser ses ambitions dans ces domaines et de profiter de cette dynamique nationale et européenne pour obtenir enfin le soutien qu’elle mérite.

Ne laissons pas passer cette chance, et pourquoi pas à l’occasion du Volet 2 de la relance, reprendre sans attendre le chemin d’un développement plus durable et source d’une croissance responsable pour le bien et l’avenir de toute la Polynésie », conclut le Medef Polynésie.

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Mahina à la recherche de nouveaux points de captage...

Rencontre cet après-midi entre le maire et les deux sociétés qui ont remporté l’appel d’offres pour construire une galerie drainante au fond de la vallée de la Tuauru à Mahina.

Câble Manatua : Les Îles Cook bientôt connectées à...

Avaroa Cable Ltd (ACL) et le groupe OPT à travers sa filiale à 100% ONATi en Polynésie française, ont annoncé un partenariat de connectivité offrant aux Îles Cook leur première connectivité internationale par câble à fibre optique.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV