mercredi 24 février 2021
A VOIR

|

Le mariage de Kersauson à Fakarava publié dans les pages People

Publié le

Publié le 12/06/2014 à 8:10 - Mise à jour le 12/06/2014 à 8:10
Lecture 2 minutes

Le célèbre magazine Le Point consacre un long article au mariage d’Olivier de Kersauson avec celle qui est devenue sa femme : Sandra. « C’est les pieds dans l’eau d’un lagon bleu turquoise, un simple collier de fleurs autour du cou, que le plus fameux de nos marins a reçu la bénédiction nuptiale au côté de sa nouvelle épouse, Sandra, une Tahitienne née à Papeete d’une mère chinoise et d’un père anglais » rapporte le site du magazine aujourd’hui vendredi 13 juin. La noce a été célébrée le 24 mai dernier, un an pratiquement après le mariage civil à Brest. Le couple a d’abord échangé ses vœux dans l’église de Fakarava. Un « curé de Papeete, venu spécialement pour l’occasion, a officié dans le petit édifice religieux au toit rouge, carrelage blanc, aux peintures multicolores et guirlandes de coquillages. Pas de people, juste les proches des mariés pour entendre chants et psaumes et partager l’émotion des époux. Arthur, le fils unique que le marin a eu avec sa première épouse – aujourd’hui décédée – avait fait le voyage avec sa femme et leur fille Iris, 6 ans. Un mariage simple, au son du coquillage de la conque et du ukulélé, au milieu des chemises à fleurs et des fleurs exotiques… « Le vrai mariage, celui qui compte, pas celui à la mairie », reconnaît le marin, âgé de 69 ans. » rapporte Le Point, donnant par la même occasion un petit coup de publicité pour les mariages dans les îles polynésiennes.

infos coronavirus