mercredi 21 avril 2021
A VOIR

|

Le lycée du Taaone dévasté par les flots

Publié le

Publié le 23/01/2017 à 13:28 - Mise à jour le 23/01/2017 à 13:28
Lecture 2 minutes

Jimmy Legros est proviseur du lycée de Taaone et comme tout le monde, il met la main à la pâte pour nettoyer et déblayer les dégâts causés dans son établissement par les fortes pluies qui sont venues gonfler les flots de la rivière qui sépare l’établissement scolaire du Taaone et celui d’Aorai. L’établissement est dévasté, tant à l’extérieur des bâtiments qu’à l’intérieur. La priorité du jour, déblayer la cour, jonchée de détritus afin de pouvoir accéder sans encombre aux bâtiments, pour les nettoyer.

« Quand on est venu dimanche matin, c’était un spectacle désolant. Toutes nos salles sont inondées ainsi que la partie administration, et nous sommes très inquiets pour les machines des ateliers. On est en train de faire un constat. » La première urgence pour le proviseur est de faire rétablir l’électricité. « C’est difficile, car les transformateurs ont été noyés, mais EDT travaille d’arrache-pied depuis hier pour rétablir le courant. »

Matériels, ordinateurs, imprimantes, bureaux, chaises, matelas de l’internat, livres, tout est imbibé d’eau et de boue, et bon à jeter. Environ une trentaine de salles ont été touchées ainsi que deux dortoirs. Mais les dégâts les plus importants ont eu lieu dans la partie administrative et les ateliers.

Pour le proviseur, « une telle catastrophe, de mémoire, à ce niveau de dégâts, cela n’est pas vu depuis 34 ans. Même en prévoyant ce coup du sort, on aurait été en -deçà de ce qui est arrivé. Après, on peut toujours prévoir des aménagements techniques, mais ce n’est jamais facile de prévoir une telle catastrophe. »

L’établissement selon les directives ministérielles est censé ouvrir lundi prochain, « On va tout faire pour, mais le nerf de la guerre c’est l’électricité. On a séché les transfos, remplacé les pièces défectueuses, d’ici lundi, je pense que 90% de l’établissement sera opérationnel. » 1250 élèves et 360 internes devraient donc réintégrer le lycée, lundi prochain.
 

Rédaction Web avec Sohie Guébel et Juliano Tautu

infos coronavirus