samedi 28 novembre 2020
A VOIR

|

Le logiciel de dédouanement FENIX présenté au gouvernement

Publié le

Le président de la Polynésie française Edouard Fritch, en présence de Teva Rohfritsch, Vice-président de la Polynésie française, a participé, jeudi après-midi, à la présentation du logiciel de dédouanement FENIX (FENua Import Export) par le service des Douanes.

Publié le 28/11/2019 à 16:13 - Mise à jour le 28/11/2019 à 16:23
Lecture < 1 min.

Le président de la Polynésie française Edouard Fritch, en présence de Teva Rohfritsch, Vice-président de la Polynésie française, a participé, jeudi après-midi, à la présentation du logiciel de dédouanement FENIX (FENua Import Export) par le service des Douanes.

Après six mois de mise en service progressive, le Pays dispose désormais d’un outil moderne et fiable, résolument efficace pour les différents opérateurs du dédouanement.

Le processus de remplacement de l’ancien logiciel de dédouanement S.O.F.I.X a débuté en 2014. Ce logiciel, mis en service en 1999, peinait en effet à s’adapter à la densification des échanges internationaux et à l’évolution numérique. En juillet dernier, l’ensemble des opérateurs, des marchandises et des processus, a basculé vers le nouveau logiciel FENIX.

FENIX comporte de nombreux avantages salués par ses utilisateurs. Evolutif, sécurisé, il instaure des formalités douanières dématérialisées. Les opérateurs peuvent s’affranchir d’un dépôt « papier » à la douane et déposer leurs déclarations en ligne grâce à un simple accès Internet. Les déclarations peuvent également être déposées de manière anticipée, permettant d’accélérer et de fiabiliser la libération des marchandises importées.

Aujourd’hui, le système gère environ 600 déclarations par jour, et plus de 500 comptes utilisateurs. Il permet d’assurer l’ensemble des recettes douanières du Pays, soit plus de 55 milliards de Fcfp par an.

infos coronavirus