vendredi 25 septembre 2020
A VOIR

|

Le « hub de pêche » de Faratea permettra de créer plus de 1000 emplois

Publié le

Publié le 15/04/2015 à 13:32 - Mise à jour le 15/04/2015 à 13:32
Lecture 2 minutes

La zone de Faratea comporte un foncier de près de 25 hectares, dont les 2/3 sont déjà propriété de Tahiti Nui aménagement et développement (TNAD), ou affectés à l’établissement TNAD. De nombreuses études ont été menées depuis 2003, pour, dans un premier temps, réaliser un grand port de commerce, dans un second temps, en 2006, réaliser un port de pêche, véritable « hub » de la pêche hauturière du pacifique sud central, et, dans un troisième temps, en 2009, réaliser un port du nautisme. 
Aujourd’hui, les options de grand port de commerce et de port du nautisme ne sont plus à l’ordre du jour. « Nous sommes passés à une autre phase », déclare ce jeudi le ministre de l’Équipement.

Faratea deviendra un « hub de pêche ». « C’est une zone où vont se regrouper des bateaux qui font la pêche eux-mêmes. Tous les bateaux qui font la pêche, et ceux qui ramassent, pourront se regrouper ici pour déposer leur poisson, éventuellement le traiter, et d’autre part être réparés et entretenus », explique Albert Solia. Le gouvernement souhaite également une ouverture à tout ce qui est métiers de la mer. « On souhaite l’ouverture la plus large possible (…). Le projet sera également soutenu par le ministère des Ressources marines et celui de la Relance économique », déclare Albert Solia au micro de Tahiti Nui télévision. 

Le projet « hub de pêche Faratea », permettra, selon une estimation de 2006, la réalisation de plus de 25 milliards Fcfp d’investissements privés en Polynésie sur 5 ans, l’emploi de 300 personnes pour les phases de chantiers, et la création de 800 à 1 000 emplois directs et indirects en phase d’exploitation, des métiers de la mer, de l’industrie navale, des services, de la restauration, des transports, des énergies, de la logistique et également de l’hôtellerie sur Taravao. 
 
L’établissement TNAD est mandaté pour relancer le projet de port de pêche, afin de permettre au gouvernement de la Polynésie de lancer avant cette fin d’année 2015, un Appel à manifestation d’intérêt), auprès d’investisseurs ou de compagnies internationales des métiers de la mer.  « Aujourd’hui, on est dans la première phase, qui concerne l’étude économique en reprenant les projets initiaux. C’est sur cette base-là que nous allons préparer l’appel à manifestation d’intérêt, un peu comme ce qui s’est fait sur le projet Tahiti Mahana beach », annonce le ministre de l’Équipement. 

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de...

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV