mardi 1 décembre 2020
A VOIR

|

Le haut-commissaire, le Pays et les tavana préparent le couvre-feu

Publié le

A la veille de la mise en place du couvre-feu à Tahiti et Moorea, Dominique Sorain et Edouard Fritch ont reçu les maires pour préparer avec eux cette échéance.

Publié le 24/10/2020 à 16:44 - Mise à jour le 26/10/2020 à 9:06
Lecture 2 minutes

A la veille de la mise en place du couvre-feu à Tahiti et Moorea, Dominique Sorain et Edouard Fritch ont reçu les maires pour préparer avec eux cette échéance.

C’était la deuxième fois, cette semaine, que le haut-commissaire et les maires des Iles du Vent se rencontraient au sujet des mesures de sécurité liées à la flambée de Covid 19.

Un rendez-vous à la résidence de Papeete. Les objectifs de ce couvre feu ont été rappelés, précise l’Etat : lutter contre la propagation du virus en limitant les déplacements et les rassemblements de personnes propices à la diffusion du virus.

Les maires sont unanimes: ils approuvent le couvre-feu.

« Satisfait! Pas de soucis! Il faut continuer à battre la Covid », s’exclame Damas Teuira, le tavana de Mahina. « Cette rencontre a pour objectif de préciser toutes les mesures qui ont été prises déjà hier, à l’annonce du couvre-feu. Le Haut-commissaire a bien insisté sur le fait que ce couvre-feu n’est pas un confinement comme on l’a connu en mars. Les professionnels vont continuer à se mouvoir. On a notamment abordé la question des bus, tôt le matin ».

Simplicio Lissant, le maire de Punaauia, précise :« L’entière collaboration de toutes les forces de l’ordre : la gendarmerie, les mutoi, la DSP pour les communes qui disposent des moyens de la DSP, est nécessaire. Elle l’est pour ensemble, faire appliquer les mesures, et veiller à ce que tout un chacun puisse les respecter. Cela, pas pour le plaisir de sanctionner, mais pour provoquer un réveil citoyen au niveau de notre population ».

La coordination entre les autorités étatiques, territoriales et communales va se poursuivre et s’accroître, espère le Haut-commissariat.

infos coronavirus

À partir du 15 décembre, retour à la normale pour les voyages France – Polynésie

Les Français retrouveront avec la levée du confinement la liberté de circulation à partir du 15 décembre, a affirmé mardi le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, expliquant qu'il n'y avait "aucun problème à réserver" un billet d'avion pour les outremers.