fbpx
dimanche 23 février 2020
A VOIR

|

Le Haut-commissaire en visite à Raiatea

Publié le

Après les Tuamotu, Dominique Sorain s’est rendu aux îles Sous-le-Vent, à Raiatea et Tahaa. Jeudi, il était reçu dans les communes de Uturoa et Taputapuatea. L’occasion pour le Haut-commissaire de rencontrer les élus communaux et leurs équipes municipales, mais aussi de saluer l’action des services de l’État qui œuvrent en coordination avec les services communaux et prendre connaissance des différents projets des collectivités.

Publié le 24/01/2020 à 15:33 - Mise à jour le 24/01/2020 à 15:56
Lecture 2 minutes

Après les Tuamotu, Dominique Sorain s’est rendu aux îles Sous-le-Vent, à Raiatea et Tahaa. Jeudi, il était reçu dans les communes de Uturoa et Taputapuatea. L’occasion pour le Haut-commissaire de rencontrer les élus communaux et leurs équipes municipales, mais aussi de saluer l’action des services de l’État qui œuvrent en coordination avec les services communaux et prendre connaissance des différents projets des collectivités.

Construire une centrale électrique photovoltaïque pour alimenter la ville, tel est le défi que s’est lancé la commune d’Uturoa. Un chantier qui s’inscrit dans le développement durable avec une diminution des émissions de CO2, des énergies fossiles, une réduction des coûts de production, de facturation, une distribution plus fiable etc. La caserne des pompiers d’Uturoa a déjà fait la transition. L’installation d’une station de 192 panneaux solaires lui permet une totale autonomie.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

“Il est évident que où que l’on soit dans les archipels, on a besoin de cette énergie photovoltaïque. C’est une énergie qu’on connaît maintenant, mais il s’agit de voir comment on peut la diffuser de façon beaucoup plus ordinaire sur l’ensemble de la Polynésie. Donc tous ces projets vont dans le bon sens, en particulier celui d’Uturoa qui est innovant et intéressant” explique Dominique Sorain, Haut-commissaire de la République en Polynésie française.

Le représentant de l’État a également visité l’actuelle centrale électrique où des travaux de mise en conformité du stockage de carburant ont été effectués. “On a inauguré aujourd’hui la sécurisation de nos cuves que nous avions semi-enfoui” déclare Sylviane Terooatea, maire d’Uturoa.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Dans la commune de Taputapuatea, Dominique Sorain a participé à l’inauguration de la nouvelle mairie de Puohine. Un district où il y a 48 ans les élus travaillaient à domicile et, si besoin, se déplaçaient en pirogue. Tout a changé désormais : “Elle est climatisée maintenant, c’est important. (…) La salle pourrait contenir jusqu’à 100 personnes. Avant, on était obligés de faire venir d’Avera des chapiteaux et des chaises. Aujourd’hui, nous avons tout à disposition” nous dit Armelle Masse, maire déléguée de Puohine.

Le district s’offre aussi la primeur d’avoir créé la première Zone de pêche réglementée (ZPR) à Raiatea. La visite s’est ensuite poursuivie au marae de Taputapuatea.

REPORTAGERony Mou-Fat

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X