fbpx
mercredi 19 février 2020
A VOIR

|

Le haussaire a rendu visite aux travailleurs de la Saint-Sylvestre

Publié le

Publié le 31/12/2018 à 15:14 - Mise à jour le 31/12/2018 à 15:14
Lecture 2 minutes

Le haut-commissaire René BidaI a rendu visite, lundi soir, aux services travaillant la nuit de la Saint-Sylvestre, afin de manifester son soutien et sa gratitude à celles et ceux qui ont été mobilisés toute la nuit dans les unités d’assistance et de secours.
 

Une visite qui a débuté au centre d’incendie et de secours de Pirae où les pompiers se tenaient prêts à intervenir. Pour René Devendeville, c’était un peu le baptême du feu. Chef de corps adjoint, il était aux commandes de la caserne pour la première fois ce soir-là.

Plus loin, au service des urgences du Centre hospitalier de Polynésie française (CHPF), on s’organisait également pour la soirée. Parce que “c’est toujours une soirée qu’on appréhende un petit peu”, confie Nolwenn Ribe, médecin des urgences. “On sait que c’est festif, qu’il peut y avoir des abus sous toutes leurs formes, donc on se prépare à avoir un afflux de patients en deuxième partie de nuit.” 
 

Même chose à l’étage, au centre de traitement des appels (CTA). Toute la nuit, des médecins sont chargés de recevoir et coordonner les appels du Samu . 

Le haut-commissaire n’aura pas oublié dans sa tournée les sauveteurs en mer du JRCC, qui venaient justement de venir en aide à une pirogue aux abords de Papeete. En 2018, le JRCC a conduit 451 opérations de sauvetage, soit 11 opérations de plus qu’en 2017. Dans la majeure partie des cas, les balises de détresse ont permis de localiser les naufragés et de leur porter secours rapidement.
 

Cette traditionnelle tournée du réveillon s’est poursuivie par des arrêts aux points de contrôle routier de la DSP et de la gendarmerie, avant de se terminer par la visite du standard du haut-commissariat, opérationnel 24h/24h, qui participe notamment à la gestion des alertes en cas de crise.
 
Rédaction web avec Jeanne Tinorua Tehuritau et Matahi Tutavae

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X