dimanche 25 août 2019
A VOIR

|

Le gouvernement visite les chantiers du Port Autonome de Papeete

Publié le

Publié le 12/12/2018 à 15:57 - Mise à jour le 12/12/2018 à 15:57
Lecture 2 minutes

Le président Edouard Fritch, accompagné du vice-président Teva Rohfritsch, du ministre de l’Aménagement, Jean-Christophe Bouissou, du ministre de l’Equipement, René Temeharo, et du maire de Papeete, Michel Buillard, a embarqué ce jeudi 13 décembre à bord du remorqueur Aito Nui pour faire une visite des chantiers programmés du Port Autonome de Papeete. L’objectif : présenter les réalisations en cours ainsi que les projets inscrits au budget 2019. 

>>> Lire aussi : La CTC pointe l’absence de “stratégie de développement” du port autonome

Au port de Papeete, l’activité ne fait que croître et la place vient à manquer. Il devient donc urgent d’agrandir les capacités d’accueil et de stockage : “Les porte-conteneurs sont de plus en plus importants, et il faut pouvoir les recevoir, sinon ils risquent de descendre jusqu’à Auckland, avec une rupture de charge qui risque de coûter au consommateur polynésien. Pour 2019, il est donc prévu d’importantes études comme le prolongement du quai au long cours avec un approfondissement de 14,50 mètres pour que les gros cargos puissent se rapprocher. (…) Il faudrait aussi élargir la passe de Papeete pour que ces porte-conteneurs puissent rentrer sans risques” déclare Edouard Fritch, président du Pays.

Face à cette nécessité de changement, deux visions s’opposent. Soit agrandir et reconfigurer le port actuel, soit utiliser la passe du Taaone pour décharger les marchandises sur un remblai construit à l’Est. “Je pense que les installations actuelles peuvent être améliorées et qu’elles suffisent pour le commerce qu’on a aujourd’hui. (…)  Améliorer les infrastructures actuelles, c’est de l’ordre de 6 à 10 milliards. Pour partir à l’Est, on serait dans les 30 à 35 milliards et on serait donc plus sur une vision à long terme sur les 15 ou 20 prochaines années” explique Jean-Paul Le Caill, directeur du port autonome de Papeete.

>>> Lire aussi : Transport maritime en Polynésie : développement et innovation à l’étude

Des études sont en cours pour départager les deux projets. Mais au vu de l’urgence de la situation, le réaménagement du port devrait débuter dès 2019. Le terminal de commerce et les quais de cabotage internationaux seront réaménagés et la plateforme de stockage sera élargie en retirant les hangars de dépotage. Pour accueillir de plus gros navires, il est aussi envisagé d’agrandir la passe de Papeete avec l’extraction de plus de 25 000 m3 de déblai : “Nous devons étendre les stockages d’hydrocarbures du côté Est” précise Edouard Fritch.

D’autres études d’aménagement sont également en cours pour l’acquisition d’un dock flottant trois fois plus important que l’actuel, ou encore la construction d’un quai pour les thoniers près de la Papeava.
 

Rédaction web avec Tamara Sentis

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Super Aito : Steeve Teihotaata compte bien conserver son...

Ce samedi sur Tahiti Nui Télévision, vous pourrez suivre en direct le Super aito 2019. Plus de 160 rameurs sont attendus pour la "course V1" de l’année. Parmi eux, le champion en titre Steeve Teihotaata :

Comment lutter contre les “fake news” ?

Si les fausses informations circulaient déjà bien avant l’avènement des réseaux sociaux, depuis leur arrivée, on ne compte plus le nombre d’intox. Véritable fléau, les "fake news" font hélas partie du quotidien des internautes.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV