lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Le gouvernement interdit les pirogues de loisir

Publié le

Publié le 11/06/2014 à 13:02 - Mise à jour le 11/06/2014 à 13:02
Lecture < 1 min.

Depuis longtemps le maire de Punaauia Ronald Tumahai cherche à limiter l’activité des pirogues de loisirs qui stationnent sur le lagon de sa commune. Plusieurs accidents ont eu lieu ces derniers temps. Le gouvernement a pris une décision ferme ce jeudi 12 juin. Il annonce dans un communiqué : « Suite aux nouveaux incidents particulièrement graves qui se sont déroulés le week-end dernier sur le banc de sable de Punaauia, et qui ont fini en bagarre générale, mettant à nouveau en cause les pirogues de loisirs, et qui viennent s’ajouter aux accidents et incidents multiples de ces derniers mois, le gouvernement de la Polynésie française, à la suite d’une communication faite en conseil des ministres par le ministre de l’Équipement Albert Solia, a décidé de mettre temporairement fin à cette activité. La décision a été signifiée aux propriétaires de pirogue par les autorités portuaires ».
 
L’activité des pirogues de loisirs est désormais interdite sur toute la zone portuaire qui s’étend jusqu’à à la passe de Taapuna. Albert Solia en a personnellement informé depuis Paris le maire de la commune de Punaauia.
Lundi se tiendra une réunion inter-services réunissant le service du tourisme, la direction générale des affaires économiques (DGAE) et la direction des affaires maritimes (DPAM), afin de mettre en place une règlementation permettant d’encadrer strictement cette activité commerciale. Seront aussi proposés de nouveaux emplacements réservés et sécurisés. Une rencontre sera ensuite organisée avec les propriétaires des pirogues.
L’activité est donc interdite à compter de ce jour sur toute l’étendue de la zone portuaire. Cette interdiction est temporaire, le temps que soit mis en place une règlementation adaptée permettant de mieux encadrer et de sécuriser cette activité.

Plus de détails dans ce reportage de TNTV.

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...