fbpx
vendredi 22 novembre 2019
A VOIR

|

Le futur PGEM de Moorea sur la sellette

Publié le

Publié le 03/09/2017 à 8:57 - Mise à jour le 03/09/2017 à 8:57
Lecture 2 minutes

Sur Avaaz.org, le site de pétition citoyenne, une pétition circule “Contre l’interdiction du mouillage de Tahaimanu à Moorea aux plaisanciers”. Celle-ci indique que “Certains élus locaux de Moorea souhaitent interdire aux plaisanciers l’un des plus beaux sites de Moorea: le mouillage de Tahaimanu dans la baie d’Oponuhu. Et de briser ainsi le subtil équilibre permettant aux pêcheurs, aux plaisanciers, aux prestataires de services et aux riverains de cohabiter jusqu’à ce jour en harmonie tout autour de l’île de Moorea”.

En contrepartie, précise le texte, ” le projet serait de proposer aux bateaux, moyennant une redevance, de mouiller en fond de baie d’Opunuhu réputée pour être exposée à de fort vents venturi, sur un fond vaseux de 30 mètres, pâtissant d’une faible exposition au soleil car encaissée entre les montagnes”.

S’interrogeant, “Quid des conséquences écologiques sur l’écosystème (absence de courant pour évacuer les eaux vers le large comme c’est le cas au mouillage actuel de Tahaimanu) ? Quid du respect des pêcheurs qui ont l’habitude de venir pêcher dans cette baie les Ature ?”, les pétitionnaires expliquent que Tahiti et Moorea ne bénéficient que de peu de mouillages à faible profondeur sur fond sablonneux et s’inquiètent de l’impact sur le tourisme nautique “qui se verrait priver de l’un des plus beaux mouillages au monde.”

S’ils évoquent quelques pistes comme “Aménager l’espace du mouillage de Tahaimanu en créant par exemple un” bateau du parc national” qui viendrait accueillir les plaisanciers à leur arrivée pour réguler le mouillage (..)” et “délimiter une zone de mouillage qui protège les riverains de la promiscuité, sécurise les baigneurs et le chenal ?” les pétitionnaires appellent à réagir “avant d’être mis devant le fait accompli.”

Du coté de la mairie de Moorea-Maiao, on ne dément pas envisager cette solution, “c’est un scénario éventuel”, elle regrette toutefois qu’une pétition circule à ce sujet. “On connait ceux qui sont à l’origine de cette pétition, ce sont des plaisanciers.  Nous avons fait une réunion avec eux la semaine dernière. Nous allons les recontacter car la solution ne passe pas par une pétition, mais par une discussion. Nous attendons qu’ils nous fassent des propositions pour l’instant, nous n’en avons vu aucune.”

Regrettant que certains mettent la charrue avant les bœufs, la commune explique: “Nous sommes en train de travailler sur les zonages, on rencontre les usagers et pour l’heure, nous n’avons pas de projet bien arrêté. Tout ce que l’on peut dire, c’est que le mouillage dans la baie d’Oponuhu sera réglementé et mieux organisé”. La pré-validation du PGEM devrait se tenir d’ici deux semaines, et la validation début d’année prochaine.
 

Pascal Bastianaggi

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Appel à projet : ATN veut donner une seconde...

Dans le cadre de sa démarche responsable Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE), Air Tahiti Nui lance un appel à projet de revalorisation / upcycling de ses anciens uniformes.

Ouverture du salon des jeunes créateurs

Le président Edouard Fritch et le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, ont officiellement ouvert, jeudi matin, le premier Salon des jeunes créateurs. Celui-ci se déroulera du 21 au 24 novembre sur le site de la Maison de la Culture – Te Fare Tauhiti Nui, à Papeete.

Coupe de Tahiti de judo : les résultats

La Fédération Polynésienne de judo organisait le samedi 16 novembre au gymnase Babo Aitamai à Pirae (Salle omnisports de Fautaua), la coupe de Tahiti catégories Benjamins, Minimes, Cadets et Seniors.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X