A VOIR

|

Le Fare Vahine pour les femmes victimes de violences conjugales ouvrira bientôt ses portes

Publié le

En attendant son inauguration officielle en juin prochain, Chantal Galenon, la présidente du Conseil des femmes, nous a fait une visite guidée du chantier du futur centre d'accueil : le Fare Vahine.

Publié le 20/01/2023 à 16:16 - Mise à jour le 23/01/2023 à 8:32
Lecture 2 minutes

En attendant son inauguration officielle en juin prochain, Chantal Galenon, la présidente du Conseil des femmes, nous a fait une visite guidée du chantier du futur centre d'accueil : le Fare Vahine.


Après une pose de première pierre le 8 mars 2021, le chantier du Fare Vahine touche bientôt à sa fin Un projet démarré depuis 2015 et qui tenait à cœur à Chantal Galenon, et qu’elle aura porté à bouts de bras : la création d’un Centre de la femme, le Fare Vahine : “Je n’ai pas compté que sur le pays et l’État. Je suis allée à Paris, aux États-Unis voir des fondations, l’association Me Too, en Nouvelle-Zélande…. Mareva Georges nous soutient depuis le début” explique Chantal Galenon, présidente du Conseil des femmes.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Situé à proximité du Pu o Te Hau, le centre d’accueil devrait être inaugurée en juin prochain. “Ce bâtiment fait partie de deux autres bâtiments qui vont aussi être construits puisque nous avons pour ambition de construire le Centre de la femme polynésienne.”


Le Pu O Te Hau qui existe déjà est un centre d’hébergement d’urgence pour recevoir les femmes victimes de violences, et leurs enfants. Entre 100 et 150 femmes y sont reçues chaque année. “Les femmes s’y reconstruisent, et quand elles arriveront à être autonomes, elles iront dans le Fare Vahine, pour se préparer à leur sortie du centre. Ce que nous visons maintenant, c’est l’autonomisation économique des femmes. Parce que nous nous sommes rendus compte que toutes ces femmes que nous recevons sont souvent sans emploi sans formation. Il faut qu’elles aient plus d’outils pour s’en sortir. (…) L’ambition du Conseil des femmes, c’est vraiment d’aider ces femmes à s’en sortir et qu’elles s’épanouissent dans la société polynésienne”.

D’une surface d’environ 290m2, le Fare Vahine comptera une dizaine de chambres, et aura une capacité d’accueil de 24 personnes.