A VOIR

|

Le Fare du contrôle médical et des Evasan inauguré

Publié le

Ce bâtiment annexe au siège de Mama’o, inauguré officiellement mercredi 12 octobre, a été entièrement réaménagé et repensé. L'objectif : offrir aux assurés le meilleur accueil possible, en concentrant différentes sections du Contrôle Médical en un seul point, ce qui permet aux malades de disposer d’un espace qui leur est entièrement dédié.

Publié le 13/10/2022 à 9:24 - Mise à jour le 13/10/2022 à 10:45
Lecture 2 minutes

Ce bâtiment annexe au siège de Mama’o, inauguré officiellement mercredi 12 octobre, a été entièrement réaménagé et repensé. L'objectif : offrir aux assurés le meilleur accueil possible, en concentrant différentes sections du Contrôle Médical en un seul point, ce qui permet aux malades de disposer d’un espace qui leur est entièrement dédié.

Après un peu plus de six mois de travaux et un investissement d’environ 35 millions de fcfp, ce nouvel espace dispose de deux guichets et de plusieurs bureaux de réception, qui permettent aux agents et aux médecins conseils, de s’entretenir avec les malades en toute discrétion.

C’est en 2001 que le premier guichet unique des Evasan est créé à la CPS, au même endroit que celui inauguré, sous l’impulsion de la directrice de l’époque, Maiana Bambridge. Le directeur de la CPS Vincent Fabre a rappelé que si les évacuations sanitaires, programmées ou urgentes, nécessitent certes des moyens financiers et humains considérables, elles nécessitent surtout un accompagnement des malades. Il a remercié à cette occasion, Europe Assistance, qui assiste la CPS dans cette tâche depuis près de 20 ans, ainsi que l’ensemble des bénévoles des nombreuses associations, en Polynésie et en métropole, pour le temps et l’énergie qu’ils consacrent à nos malades polynésiens. Il a également tenu à remercier l’engagement des services du Pays, de la direction de la santé, du CHPF, mais aussi tous les autres partenaires de la CPS dans l’organisation des Evasan : les compagnies aériennes, les hébergeurs, les transporteurs…

Pour rappel en 2021, le nombre total d’Evasan (inter-îles et internationales) s’élevait à près de 32 000, pour un montant global de plus de 4 milliards de fcfp.