vendredi 16 avril 2021
A VOIR

|

Le diabète coûte environ 2 milliards de Fcfp par an au Pays

Publié le

Publié le 04/11/2015 à 16:27 - Mise à jour le 04/11/2015 à 16:27
Lecture 2 minutes

La journée mondiale du diabète sera célébrée le 13 novembre en Polynésie. Du 9 au 15 novembre, le ministère de la Santé lance une grande campagne de lutte contre cette maladie. En Polynésie, 10% de la population adulte déclare être diabétique. Cette pathologie, lourde de conséquences pour le patient, coûte également beaucoup à notre système de santé, environ « 2 milliards de Fcfp » par an, selon le ministre. 

L’obésité est un facteur de risque majeur pour le diabète de type 2. Chez 80% des diabétiques de type 2, c’est la surcharge pondérale qui favorise l’apparition de la maladie. En Polynésie française, 70% des adultes présentent un excès de poids. 
Pour son action de prévention, le ministère organise donc des événements alliant sport, stands d’information et de dépistage, et également conseils pour une alimentation équilibrée. « Il s’agit pour nous d’attirer l’attention sur les changements de comportements qu’il convient d’avoir pour pouvoir limiter les dégâts du diabète voire l’éviter et grosso modo il y a deux actions : faire de l’exercice physique et ensuite faire attention à son alimentation et se faire suivre par son médecin », explique Patrick Howell, ministre de la Santé, au micro de Tahiti Nui Télévision. 

Rédaction Web

Retrouvez le programme de la journée mondiale du diabète à Papeete le 13 novembre en cliquant ICI

Les autres actions : 

Patrick Howell, ministre de la Santé

infos coronavirus

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.