mardi 2 mars 2021
A VOIR

|

Le cyclone Pam est passé en catégorie 5

Publié le

Publié le 12/03/2015 à 7:30 - Mise à jour le 12/03/2015 à 7:30
Lecture 2 minutes

Ce pourrait être le pire cyclone qu’ait connu le Vanuatu depuis 30 ans, selon Radio Australie. Pam est passé en catégorie 5 vendredi matin. Les provinces du nord du pays, Torba, Penama, Sanma et Malampa, sont en première ligne. 
Ce sera ensuite au tour d’Efate, l’île-capitale. Selon le bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU, l’oeil du cyclone Pam ne touchera pas terre, il passera à 145 km au large de Port-Vila vers 20 heures vendredi heure locale, et soufflera à 200-230 km/h – les prévisions varient. 
 
À Vanuatu, les habitants se sont préparés. Commerces et maisons sont barricadés, et la capitale, Port-Villa ressemble à une ville fantôme. 
Le bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU prépare activement l’après-cyclone. « On prévoit qu’au moins 200 000 Vanuatais seront affectés par le cyclone, d’une manière ou d’une autre, soit plus des deux tiers de la population, sur une zone géographique très grande. Donc ce sera une grosse opération de secours, si tant est que le cyclone ne dévie pas de sa route au dernier moment », déclare Sune Gudnitz, représentant dans le Pacifique. 
Le bureau de la météorologie vanutais prévoit des inondations, des glissements de terrain et une mer exceptionnellement démontée. 
 
Le cyclone Pam a laissé dans son sillage de fortes intempéries à Fidji, Tuvalu, Kiribati et aux Salomon: de très fortes pluies à Fidji ; des inondations et une très forte houle à Tuvalu et Kiribati. Dans la nuit, le cyclone a fait des dégâts dans le sud-est des Salomon, dans la province de Temotu, particulièrement sur l’île de Tikopia. Pam a détruit des jardins vivriers et endommagé beaucoup de maisons. Les autorités craignent maintenant l’effet des grandes marées sur les îles basses de la province. 
À Guadalcanal, 500 lycéens ont dû être évacués de leur établissement, situé dans l’ouest de l’île, en raison du fort risque d’inondations. 

En Nouvelle-Calédonie, Maré, Lifou, l’île des Pins, Ouvéa et Yaté sont en alerte cyclonique. Le reste du Caillou reste en pré-alerte. 

(Avec Radio Australie et meteo.nc)

 

infos coronavirus