A VOIR

|

Communiqué

Le Contre-Amiral Geoffroy d’Andigné fait le point sur la surveillance de la ZEE

Publié le

Vendredi 7 octobre dernier, le Contre-Amiral Geoffroy D’Andigné, commandant de la zone Asie-Pacifique et des forces armées en Polynésie française, a fait le point avec le ministre de la Culture, de l’Environnement et des Ressources marines Heremoana Maamaatuaiahutapu concernant la surveillance de la Zone Économique Exclusive (ZEE).

Publié le 11/10/2022 à 13:52 - Mise à jour le 11/10/2022 à 14:49
Lecture < 1 min.

Vendredi 7 octobre dernier, le Contre-Amiral Geoffroy D’Andigné, commandant de la zone Asie-Pacifique et des forces armées en Polynésie française, a fait le point avec le ministre de la Culture, de l’Environnement et des Ressources marines Heremoana Maamaatuaiahutapu concernant la surveillance de la Zone Économique Exclusive (ZEE).

Alors que les tensions dans le Pacifique entre la Chine et les États-Unis sont vives, le Contre-Amiral Geoffroy d’Andigné, commandant de la zone Asie-Pacifique et des forces armées en Polynésie française, s’est entretenu avec Heremoana Maamaatuaiahutapu concernant la surveillance de la Zone Économique Exclusive (ZEE).

Cette visite protocolaire a été l’occasion d’échanger sur la collaboration État-Pays. Il a été notamment question d’améliorer les techniques de surveillance et envisager de nouveaux moyens d’intervention.

Lire aussi : Protection de la ZEE en Polynésie : la navigation et la pêche sous surveillance

Par ailleurs, et dans le cadre du plan de gestion de Tainui ātea, les échanges se sont poursuivis sur la lutte contre les DCP dérivants ou encore le projet de mettre en place une Zone maritime particulièrement vulnérable (ZMPV).

Ce dernier projet permettrait ainsi de fixer des voies de passage maritime obligatoires afin de limiter les risques d’échouement des navires dans les îles.