lundi 12 avril 2021
A VOIR

|

Le comportement des whale-watchers s’améliore selon Mata Tohora

Publié le

Publié le 10/12/2017 à 13:12 - Mise à jour le 10/12/2017 à 13:12
Lecture < 1 min.

Mata Tohora veille. Depuis de nombreuses années, l’association est sur ses gardes quand arrivent les baleines dans les eaux du fenua. Elle a mis en place un programme intitulé « C’est assez ! ». But de la manœuvre : étudier le comportement des mammifères marins et sensibiliser la population sur les attitudes à adopter pour les observer.

Depuis la création du programme en 2012, 2149 personnes ont été approchées en bateau par l’association pour leur expliquer les règles d’observation. Les navires et nageurs sont de plus en plus nombreux à se presser autour des animaux.

En 2017, Mata Tohora note une amélioration du comportement des whale-watchers sur les îles de Tahiti, Moorea et Bora Bora. De plus en plus d’observateurs respectent à la fois les règles d’approche et les mammifères marins.

Pour l’association, il y a tout de même un léger bémol : « Néanmoins, une faible minorité de plaisanciers et de professionnels restent hermétiques à la sensibilisation, comme en 2016. »

Du côté de Huahine, les référents de l’association ont enregistré des entrées répétitives des baleines dans le lagon et dans les baies. Le programme a été mis en place à nouveau.

Dans les archipels plus éloignés, Australes, Tuamotu-Gambier et Marquises, les observateurs n’ont rapporté aucune perturbation humaine. « En revanche, des échouages ont été signalés. » 

Si le programme semble porter ses fruits, il apparaît encore nécessaire. 

Rédaction web

infos coronavirus