mardi 30 novembre 2021
A VOIR

|

Le commissariat et la gendarmerie vont recruter 4 intervenants sociaux pour accompagner les victimes de violences

Publié le

Ces professionnels auront pour missions d'accueillir, d'accompagner et d'orienter les victimes de violences intrafamiliales et les personnes en situation de détresse.

Publié le 24/11/2021 à 15:37 - Mise à jour le 24/11/2021 à 15:37
Lecture < 1 min.

Ces professionnels auront pour missions d'accueillir, d'accompagner et d'orienter les victimes de violences intrafamiliales et les personnes en situation de détresse.

Dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes le 25 novembre, une convention a été signée entre le haut-commissariat, la gendarmerie nationale de Polynésie, la direction de la sécurité publique et l’association polyvalente d’actions judiciaires. Elle vise à assurer le recrutement de 4 intervenants sociaux en commissariat et gendarmerie. Ils assureront notamment l’accueil des personnes en situation de détresse sociale, leur orientation et le relais vers les partenaires adéquats.

3 intervenants seront localisés à Tahiti : deux au sein du commandement de la gendarmerie et un au commissariat de police de Papeete. Un autre sera basé à Raiatea. Les victimes qui résident dans les autres archipels pourront bénéficier d’un accompagnement – le cas échéant en distanciel – par un intervenant social de la gendarmerie de Tahiti qui se déplacera régulièrement.

Vous êtes témoin ou victime du violences conjugales ?
Tournez-vous vers la gendarmerie ou un poste de police,
ou contactez les associations spécialisées Vahine Orama Tahiti Iti ou l’APAJ

infos coronavirus