vendredi 15 octobre 2021
A VOIR

|

Le comité territorial de l’audiovisuel en Polynésie visite les radios du fenua

Publié le

Pascal Devillers, nouveau directeur du comité territorial de l’Audiovisuel en Polynésie (CTA), est actuellement en pleine tournée protocolaire auprès des stations radios locales. Soucieux de mieux appréhender le monde de l’audiovisuel sur le territoire, Pascal Devillers et ses collaborateurs ont visité les locaux de la radio communale de Faa'a, Te Reo O Tefana.

Publié le 14/03/2021 à 15:44 - Mise à jour le 15/03/2021 à 9:27
Lecture 2 minutes

Pascal Devillers, nouveau directeur du comité territorial de l’Audiovisuel en Polynésie (CTA), est actuellement en pleine tournée protocolaire auprès des stations radios locales. Soucieux de mieux appréhender le monde de l’audiovisuel sur le territoire, Pascal Devillers et ses collaborateurs ont visité les locaux de la radio communale de Faa'a, Te Reo O Tefana.

Le comité territorial de l’audiovisuel en Polynésie (CTA), service déconcentré du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), a en septembre dernier accueilli à sa tête son nouveau directeur, Pascal Devillers. Occupant pour la première fois cette fonction, le nouveau représentant de cette institution, a ainsi souhaité aller à la rencontre de celles et ceux qui occupent au quotidien les ondes radiophoniques.

Ce média, qui soufflera cette année ses 72 bougies en Polynésie, reste encore à notre époque une valeur sûre dans la diffusion de la culture et de l’information notamment auprès des populations les plus éloignées. “La radio est un média qui ne faibli pas, qui ne perd pas d’audience contrairement à certains autres qui sont dans cette spirale de l’internet, qui bouleverse les habitudes et les modes de communication. C’est un vrai plaisir avec mes collègues du comité technique de l’Audiovisuel, de rencontrer à chaque fois ces personnes qui font tourner ces radios, qui contribuent à un paysage aussi diversifié et coloré, et vivant. On a une démocratie vivante a travers la radio” témoigne Pascal Devillers.

Une diversité culturelle mise en exergue par la multiplicité des stations radios existantes sur le fenua. Qu’elles soient associatives, religieuses ou commerciales, toutes renvoient au quotidien un miroir fidèle de la société polynésienne. Mais loin de se reposer sur ses lauriers, la radio a su s’adapter aux médias numériques, comme l’atteste le directeur de Te Reo o Tefana, Aldo Raveino. “Aujourd’hui nous sommes dans une ère où le numérique prend de plus en plus de place. Donc forcément et nécessairement, Radio Tefana a déjà commencé à se positionner sur le web avec un site Internet, avec une page Facebook, avec des émissions diffusées en direct sur Facebook. Pour nous c’est important de se positionner là-dedans.”

Avec près de 20 stations radios enregistrées, la Polynésie pourrait encore accroitre ce chiffre, puisque selon le président du CTA, la possibilité d’ouvrir de nouvelles fréquences est actuellement une réalité et permettrait d’affirmer le pluriculturalisme polynésien.

Rédigé par

infos coronavirus