mardi 29 septembre 2020
A VOIR

|

Le collectif Nuna’a a ti’a veut changer la date de la fête du Pays

Publié le

À partir de 16 heures ce lundi, les membres du collectif Nuna’a a ti’a se sont réunis pour une manifestation commémorative à la stèle de Pouvana’a a Oopa.

Publié le 29/06/2020 à 16:58 - Mise à jour le 29/06/2020 à 17:03
Lecture < 1 min.

À partir de 16 heures ce lundi, les membres du collectif Nuna’a a ti’a se sont réunis pour une manifestation commémorative à la stèle de Pouvana’a a Oopa.

Après son action samedi dernier qui avait réuni plus d’un millier de personnes, le collectif Nuna’a a ti’a qui lutte contre toutes les formes d’injustices, a marché à nouveau aujourd’hui, en fin d’après-midi, entre la stèle de Pouvana’a a Oopa, place Tarahoi et la Présidence.

Lire aussi > Un collectif aux côtés d’Oscar Temaru

Une trentaine de personnes, majoritairement sympathisantes du Tavini Huira’atira, ont participé à cette marche. Le collectif qui souhaite rencontrer le président du Pays Edouard Fritch a remis un courrier à Thierry Nhun Fat pour réclamer que la date de la fête du Pays soit changée.

Une date, ce 29 juin, qui divise autonomistes et indépendantistes depuis des années, et qui ne s’appuie, pour ce collectif, sur aucun fondement. Il propose à la place la date du 20 novembre… Date qui correspond à la fois au Matari’i i ni’a, le début de la période d’abondance, et à la célébration des droits de l’enfant.

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Une aide financière de 450 millions de Fcfp accordée...

Le Pays a accordé une aide financière d’un montant de 450 millions de Fcfp, pour compenser une partie du déficit global de la SA Air Tahiti qui permettra de préserver sa pérennité, de sauvegarder ses emplois et de désenclaver les archipels de la Polynésie française.

Le port du masque obligatoire attaqué en justice

Les deux nouveaux recours déposés mardi par Me Thibaud Millet, demandant l’annulation des arrêtés du conseil du ministres et du haut-commissariat qui...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV