jeudi 18 juillet 2019
A VOIR

|

Le CA de l’hôpital décortique le rapport de la Chambre territoriale des comptes

Publié le

Publié le 28/01/2019 à 16:36 - Mise à jour le 28/01/2019 à 16:36
Lecture 2 minutes

C’est un rapport qui ne surprend par le conseil d’administration de l’hôpital. Le ministre de la Santé est même favorable aux réformes proposées. La CTC recommande pourtant au pays et à la direction de revoir la composition du conseil d’administration. Pour la Chambre, la présidence ne doit plus être assurée par le ministre de la Santé. “Oui bien sûr, mais il n’y a pas que le ministre de la Santé présent au conseil d’administration du CHPF. Il y a le vice-président. C’est une recommandation qui est faite de façon récurrente au fur et à mesure des rapports de la Chambre territoriale des comptes. C’est une recommandation que je comprends et que je fais mienne également. Mais il faut que l’on prenne en considération que le CHPF est le seul établissement hospitalier de grande dimension de la Polynésie française (…) Nous avons un droit de regard sur le fonctionnement de cet hôpital”, estime Jacques Raynal. 

> Réduire les dépenses 

Dans son rapport de 70 pages, la CTC pointe du doigt la situation financière de l’hôpital avec un déficit d’1.5 milliard fin 2018. Le CA a approuvé un budget à l’équilibre pour cette nouvelle année avec pour objectif de ne pas avoir un nouveau déficit. Une gymnastique comptable qui passe notamment par des réductions de dépenses : “Pour l’instant nous sommes surtout sur les soins. Donc les équipes sont à la fois étoffées et plus efficaces. La durée moyenne de séjour des patients peut être un peu diminuée. Bien évidemment, les contraintes d’économie sur le mode de fonctionnement ou sur différents secteurs… Pour ce qui concerne ensuite les économies qui concerne ensuite les économies que nous pourrions réaliser dans l’organisation même du travail des professionnels de santé… Là aussi il s’agit d’une recommandation de la CTC, mais nous n’avons pas attendu le rapport pour réfléchir à ce sujet. “ 

Mutualisation des services en département, ou encore modification du temps de travail. Le conseil d’administration réfléchit à un passage aux 3-8 pour mettre fin à la journée continue. 
Et dans un bâtiment qui vieillit prématurément et qui s’avère énergivore, de nouvelles infrastructures ont permis une réduction de 35% de la facture électrique. “Il y a déjà des économies qui ont été réalisées notamment par l’adjonction de ce qu’on appelle des groupes de froid. Il y a deux groupes de froid qui sont installés. il va y en avoir un troisième qui va être installé, donc nous allons déjà réaliser des économies sur l’électricité. En plus nous allons réaliser d’autres économies le jour où le Swac sera mis en route.” 

> Des pratiques inacceptables

Quant à la gestion des ressources humaines et au recrutement de praticiens pour des remplacements alors qu’ils sont  déjà rémunérés par d’autres hôpitaux, le ministre prévient que cela est inacceptable. “Il y a en France la possibilité pour les médecins de prendre des RTT, des repos compensateurs par rapport à leur activité. Et certains profitaient de ces RTT pour faire un voyage et augmenter leurs revenus par une activité alors qu’ils étaient en repos compensateur. Nous avons cessé de recruter ces personnes. D’ailleurs nous les avertissons dans les recrutements, surtout pour les remplacements, que nous n’accepterons pas des personnes qui seront rémunérées pendant des congés.” 

Rédaction web avec Thomas Chabrol 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Agression du 14 juillet : le témoignage de la...

La mâchoire fracturée, plusieurs points de suture et 30 jours d'ITT pour l'homme agressé par un ancien légionnaire le 14 juillet à Papeete. L'histoire avait fait le tour des réseaux sociaux, publiée par Steve Hamblin. Nous avons retrouvé la victime. Il raconte :

Te Aito 2019 : les 1055 compétiteurs s’affronteront...

Charley Maitere, membre du comité d’organisation de la Te Aito 2019, était invité en plateau afin de nous parler de la compétition à venir et des dispositifs mis en place autour de ces 2 jours de compétition.

Nucléaire : Richard Tuheiava se réjouit du retour de...

https://youtu.be/5JRRCUXLSmM Une délégation composée de membres du Tavini et des membres de l’Église protestante ma'ohi s’est rendue à...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X