dimanche 25 octobre 2020
A VOIR

|

Le Bougainville en mission de souveraineté à Rimatara

Publié le

Les habitants de Rimatara ont eu la visite du bâtiment multi-missions "Bougainville" le week-end dernier. L’équipage, qui assure la sécurité et la protection de l’espace maritime français, est en mission de souveraineté dans les Australes.

Publié le 03/09/2019 à 14:30 - Mise à jour le 03/09/2019 à 14:41
Lecture < 1 min.

Les habitants de Rimatara ont eu la visite du bâtiment multi-missions "Bougainville" le week-end dernier. L’équipage, qui assure la sécurité et la protection de l’espace maritime français, est en mission de souveraineté dans les Australes.

Le bâtiment multi-missions Bougainville s’est ancré le temps d’un week-end au large de Rimatara. Dans son périple en Polynésie, la marine nationale est venue rencontrer les autorités de l’île et la population. Une venue qui fait partie des nombreuses missions de l’équipage.

« On vient parler de nos missions, notamment de police des pêches, d’assistance dans les îles, et aussi de sauvetage en particulier. (…) Ce qui est important aussi pour nous, c’est de continuer à ancrer chaque bâtiment de la marine nationale dans le paysage polynésien, pour que les Polynésiens sentent le lien qu’il y a entre les armées ici et la population » explique Owen O’Neill, commandant de l’équipage B du Bougainville.

Owen O’Neill, commandant de l’équipage B du Bougainville (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Pour se faire, la marine nationale a également développé des parrainages avec une île de chaque archipel : « Le Bougainville, c’est un parrainage pour un des deux équipages avec l’île de Fakarava dans les Tuamotu, et un parrainage avec l’île de Rurutu dans les Australes. (…) Cela montre à la population qu’on est là, et qu’on les protège même très loin sur les bordures de la zone économique exclusive quand on fait de la police des pêches à leurs frontières » poursuit le commandant.

Après sa visite, le Bougainville est reparti vers l’ouest pour poursuivre sa mission de souveraineté.

infos coronavirus