vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Le Bougainville accostera à Papeete le 16 décembre

Publié le

Publié le 07/12/2016 à 13:08 - Mise à jour le 07/12/2016 à 13:08
Lecture 2 minutes

Comme nous vous l’annoncions au mois de septembre, La direction générale de l’armement a reçu son deuxième bâtiment multi-mission (B2M), le Bougainville. Le bâtiment arrivera à la Base navale de Papeete le vendredi 16 décembre après 51 jours de mer et 5 escales.

Il sera accueilli par les militaires des forces armées en Polynésie français, des autorités de l’Etat, du pays et des acteurs civils du monde la mer.

Des tirs au canon de salut (tir à blanc) seront réalisés depuis la Base navale à l’arrivée du bateau. Il s’agit d’une tradition de la marine. Le bruit des canons étant très puissant, ils seront entendus en ville par la population.

Le Bougainville sera affecté en Polynésie française. Il s’agit du même navire que le d’Entrecasteaux qui était venu en escale en juillet dernier.

Le B2M est un bâtiment destiné à assurer de nombreuses missions outre-mer: présence, surveillance et protection des zones économiques exclusives, projection de forces, soutien logistique, action de l’Etat en mer, police des pêches, intervention à la mer, lutte contre les trafics illicites, sauvegarde et assistance au profit des populations (catastrophes naturelles…).

Armé par deux équipages de 23 marins et pouvant assurer un déplacement d’environ 2300 tonnes en charge, le B2M peut atteindre une vitesse de 13 nœuds.

Ce type de bâtiment permettra d’effectuer des missions de 30 jours sans ravitaillement et sera en mesure de naviguer 200 jours par an grâce au système de double équipage.

Les plaisanciers qui souhaiteraient assister à l’arrivée du Bougainville devront se conformer à l’arrêté n°1349 HC du 07 décembre 2016 (voir en pièce jointe).
 

Rédaction Web avec communiqué

L’arrêté n°1349 HC du 07 décembre 2016

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu