samedi 24 août 2019
A VOIR

|

Le bloc opératoire de la clinique Paofai fait peau neuve

Publié le

Publié le 01/02/2019 à 14:25 - Mise à jour le 01/02/2019 à 14:25
Lecture 2 minutes

C’est une nouvelle étape de franchie dans le programme de rénovation entamé il y a deux ans par la clinique Paofai. Le bloc opératoire fait peau neuve. Peintures, sols, agencement… les quatre salles d’opération offrent plus de confort pour les équipes soignantes.
 
Pas de grands changements sur le matériel chirurgical : il est renouvelé régulièrement. La nouveauté, c’est la sécurisation des salles en cas de coupure générale d’électricité. En 2016, le groupe électrogène censé prendre le relais n’avait pas rempli sa fonction. Quatre patients avaient été conduits vers l’hôpital du Taaone.
 
Du coup, “on a installé au sein du bloc un onduleur totalement indépendant du reste de la clinique et qui permet d’assurer une autonomie électrique suffisante pour terminer toutes les opérations qui seraient en cours”, explique François Kiffer, le président de la polyclinique Paofai.
 
Ophtalmologie, chirurgie viscérale, orthopédique ou encore dentaire, la clinique compte huit spécialités en chirurgie. Pour une meilleure prise en charge des patients, les unités ambulatoires ont été agrandies. La salle de réveil aussi : elle passe de cinq lits à huit.
 
“Cette évolution est vraiment conséquente pour les patients, poursuit François Kiffer. Cela permet d’être plus attentif en post-opératoire, ce qui permet également de gagner du temps en préopératoire en réalisant des anesthésies que l’on ne peut pas réaliser en salle d’opération. C’est une amélioration du confort dans le sens où toutes les peintures sont propres et ont une couleur plus agréable qu’auparavant. Et on a récupéré beaucoup de lumière naturelle, ce qui est certainement plus agréable que la lumière artificielle d’avant.”
 
Menacée de fermeture il y a quelques années à cause de normes de sécurité incendie non respectées, la clinique Paofai redore son image. Avec la modernisation de son plateau technique et des services d’accueil, l’établissement se lance le défi d’être un opérateur de santé privé de référence à Tahiti.
 

Rédaction web avec Thomas Chabrol
 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Super Aito : Steeve Teihotaata compte bien conserver son...

Ce samedi sur Tahiti Nui Télévision, vous pourrez suivre en direct le Super aito 2019. Plus de 160 rameurs sont attendus pour la "course V1" de l’année. Parmi eux, le champion en titre Steeve Teihotaata :

Comment lutter contre les “fake news” ?

Si les fausses informations circulaient déjà bien avant l’avènement des réseaux sociaux, depuis leur arrivée, on ne compte plus le nombre d’intox. Véritable fléau, les "fake news" font hélas partie du quotidien des internautes.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X