dimanche 7 mars 2021
A VOIR

|

Le 11 novembre pour se souvenir

Publié le

Publié le 10/11/2016 à 14:40 - Mise à jour le 10/11/2016 à 14:40
Lecture 2 minutes

Ce matin, une cérémonie militaire était organisée avenue Pouvana’a Oopa. Elle a été l’occasion de remettre des décorations et de célébrer le centenaire de l’office national des anciens combattants et victimes de guerre

Le clairon a résonné à 8h30, avenue Pouvana’a Oopa, pour une cérémonie commémorant la fin de la première guerre mondiale. Les autorités de l’Etat et du Pays  ont déposé une gerbe et entonné la marseillaise devant une centaine de personne, que la pluie n’a pas découragé.

Parmi eux, une vingtaine d’adolescents qui passaient aujourd’hui leur journée défense et citoyenneté. Après la cérémonie, le Haut-commissaire René Bidal s’est adressé à eux pour leur parler de patriotisme, du devoir de mémoire, mais aussi de l’importance d’appartenir à une communauté.

« Ce que j’ai rappelé aux jeunes, c’est qu’au-delà  de cette commémoration, ce qui est important c’est de faire œuvre de pédagogie, pour qu’il y ait non pas seulement le transfert de la mémoire des événements, mais surtout le sentiment d’appartenance à la communauté. La communauté polynésienne, la communauté nationale ». Avoir des valeurs à défendre. « Et cela, ils l’ont bien compris ».

La journée a aussi été l’occasion de célébrer le centenaire de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre. Un organisme créé pour venir en aide aux anciens combattants, et pupilles de la nation.

La commémoration a enfin été marquée par la remise de médailles militaires. Le colonel Pierre Caudrelier et le Lieutenant-colonel Régis Rol ont été décorés de la légion d’honneur.
 

Rédaction Web avec Tamara Sentis et David Chang

infos coronavirus