mercredi 5 mai 2021
A VOIR

|

L’association Tama Reva sur les traces de Tupaia

Publié le

Depuis quelques mois, ils préparent activement leur déplacement vers la Nouvelle Zélande… « ils » ce sont des élèves du collège de Faaroa, accompagné de leurs parents et professeurs. 60 personnes au total, qui vont découvrir la culture Maori, mais surtout, en apprendre plus sur le passage du célèbre Tupaia chez les Kiwi.

Publié le 05/10/2019 à 18:25 - Mise à jour le 07/10/2019 à 9:05
Lecture < 1 min.

Depuis quelques mois, ils préparent activement leur déplacement vers la Nouvelle Zélande… « ils » ce sont des élèves du collège de Faaroa, accompagné de leurs parents et professeurs. 60 personnes au total, qui vont découvrir la culture Maori, mais surtout, en apprendre plus sur le passage du célèbre Tupaia chez les Kiwi.

En Mars dernier, la troupe du collège de Faaroa remportait le 3e prix du heiva taure’a à To’ata avec son spectacle sur Tupaia. Une récompense qui sans le savoir allait changer la vie de beaucoup de ces collégiens. A leur retour, ils apprennent qu’ils vont justement partir sur les traces du célèbre navigateur polynésiens, et suivre son périple depuis son île natale à Raiatea, jusqu’en Nouvelle-Zélande. Porté par l’association Tama reva, ce projet inédit entend fédérer familles, enfants, parents et professeurs.

« Les parents et les enfants ont joué le jeu, et je les remercie d’ailleurs parce qu’ils sacrifient leurs vacances, mais c’est avec plaisir qu’ils se retrouvent là, » indique Wilfried Sidolle, président de l’association Tama Reva. Voilà déjà plusieurs mois que les élèves répètent. Ils seront près d’une quarantaine à faire partis du voyage. Lieu de vie, activités en parallèles, rencontre, visite de site, tout est passé en revue pendant les réunions, de manière à rassurer les parents.

« On a parlé des taxes douanières, ils veulent en profiter pour acheter des choses, il y a des impondérables qu’il faut connaître avant de partir. Il y a aussi la rougeole, c’est une maladie très contagieuse, et si on ne fait pas attention on peut avoir des pe’a pe’a » met en garde Antoine Paul, professeur. Les parents d’élèves se félicitent de ce voyage qui représente surtout une opportunité pour les enfants de « voir autre chose ».

Le point fort de ce déplacement reste surtout le séjour à Gisborne, où seront célébré les 250 ans de Tupaia en Nouvelle-Zélande.

infos coronavirus