vendredi 17 septembre 2021
A VOIR

|

L’assemblée fait don de matériel informatique à la Fondation Agir contre l’exclusion

Publié le

L'assemblée de la Polynésie française a fait don de 15 ordinateurs et d'un stock de fournitures à la Fondation agir contre l'exclusion (FACE). Ces équipements seront redistribués à des familles sélectionnées par la fondation.

Publié le 27/04/2020 à 11:39 - Mise à jour le 27/04/2020 à 11:40
Lecture 2 minutes

L'assemblée de la Polynésie française a fait don de 15 ordinateurs et d'un stock de fournitures à la Fondation agir contre l'exclusion (FACE). Ces équipements seront redistribués à des familles sélectionnées par la fondation.

Répondant à l’appel au don de matériel informatique de la Fondation Agir contre l’exclusion (FACE), la première vice-présidente de l’assemblée de la Polynésie française, Sylvana Puhetini, et les présidents des trois groupes politiques représentés à l’assemblée se sont rendus ce lundi matin au local de la FACE, à Tipaerui. Ils ont ainsi remis à son président, Pierre Baudry, et ses équipes, 15 ordinateurs et un stock de fournitures numériques destinés à être distribués à des familles sélectionnées par la fondation.

(crédit photo : assemblée de la Polynésie française)

Comme l’a indiqué Pierre Baudry lors de la réception du matériel, ces outils informatiques permettront à de nombreuses familles d’accéder au numérique et de faciliter leur insertion sociale, scolaire, professionnelle ou économique. Grâce à ce don, ce sont ainsi 15 familles qui, dans les plus brefs délais, seront connectées et accompagnées par la fondation dans l’utilisation de ces ordinateurs.

Le dispositif de continuité pédagogique imposé par la crise de Covid-19 a démontré la nécessité, pour les élèves confinés, de disposer d’outils numériques leur permettant une liaison permanente avec le milieu scolaire. Ce don en matériel informatique s’inscrit également dans cette démarche pédagogique.

(crédit photo : assemblée de la Polynésie française)

Au-delà de la simple distribution d’outils informatiques aux familles n’en disposant pas, la FACE permet également l’insertion professionnelle et sociale de personnes vulnérables. Elle emploie en son sein des personnels, dont certains souffrent de handicaps, et dont le recrutement est en partie financé par les opérations de reconditionnement ou de recyclage du matériel numérique offert par les particuliers, les entreprises ou les institutions.

Rédigé par

infos coronavirus