vendredi 16 avril 2021
A VOIR

|

L’Aranui de passage à Raiatea

Publié le

L’Aranui a fait cap sur les îles Sous-le-Vent. Faute de touristes, la compagnie spécialisée dans les croisières aux Marquises a prévu deux voyages plus courts à destination des locaux. Les îles Sous-le-Vent font partie de cette première escapade. Ce qui ravit les prestataires de Raiatea en mal d’activité.

Publié le 03/04/2021 à 16:53 - Mise à jour le 03/04/2021 à 16:54
Lecture 2 minutes

L’Aranui a fait cap sur les îles Sous-le-Vent. Faute de touristes, la compagnie spécialisée dans les croisières aux Marquises a prévu deux voyages plus courts à destination des locaux. Les îles Sous-le-Vent font partie de cette première escapade. Ce qui ravit les prestataires de Raiatea en mal d’activité.

Il était 12h30 ce samedi, quand l’Aranui a accosté sur le quai d’honneur de Uturoa. Un premier touché pour ce navire de croisière polynésien habitué des eaux marquisiennes. Sur le quai, c’était l’effervescence, car cela fait 4 mois que Raiatea n’avait pas accueilli de paquebot.

« Regarde autour, on entend la musique, et nous aussi on est content d’accueillir ce paquebot. Il est quand même beau », lance Luciana, une habitante de Raiatea. « Ça faisait très longtemps qu’on n’avait pas eu de personnes qui arrivent comme ça et de bateau, donc c’est très bien », renchérit Marilyn, une autre habitante.

Afin de respecter le protocole sanitaire imposé, seuls 218 passagers locaux ont pu embarquer pour ce voyage unique. Une formule qui ravit les croisiéristes, comme François, pour qui « l’arrivée en bateau, ça a un charme prodigieux. C’est bien plus agréable que par avion, poursuit-il. Avec l’avion on survole, mais là on découvre lentement au rythme du bateau, ça a beaucoup de charme. »

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« C’est une mini-croisière pour les fêtes de Pâques, ils sortent un peu de Tahiti et ils sont contents, confie Maia Tanoa, auditrice de l’Aranui. Regardez notre voyage en mai, on est plein, donc les locaux sont intéressés. Ils veulent découvrir d’autres destinations. »

Tour de l’île, balade sur le lagon ou plongée sous-marine, un large panel d’activités est disponible, de quoi redonner le sourire aux prestataires de l’île Sacrée. Comme Mary-An Itchner, qui confie sans détour : « Depuis plusieurs semaines déjà, nous n’avons pratiquement plus d’excursions, donc c’est une bouffée d’air, une bouffée d’oxygène pour les prestataires touristiques de Raiatea que d’avoir ne serait-ce que 200 passagers à bord de l’Aranui. »

Le navire quittera Raiatea cette nuit direction Maupiti, puis Huahine. 5 jours de croisière aux îles Sous-le-Vent via Makatea, de quoi rebooster le moral des prestataires en mal d’activité.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.