jeudi 4 juin 2020
A VOIR

|

L’appel de l’île Sœur pour le réveillon

Publié le

Publié le 28/12/2018 à 15:35 - Mise à jour le 28/12/2018 à 15:35
Lecture 2 minutes

Il y avait affluence, ce samedi matin au quai de Papeete. Parmi les passagers en partance pour Moorea, il y avait des personnes venues de loin pour y passer le réveillon du Nouvel An.
 
Comme Michou, venue « exprès de la Martinique pour aller passer les fêtes de fin d’année à Moorea ». « J’habite dans une île qui est très belle, mais Moorea c’est très très beau aussi », confie-t-elle dans un sourire.
 
A quelques mètres, on tombait sur une autre Martiniquaise, Suzy, qui attendait également le bateau pour fêter le réveillon en famille sur l’île Sœur.
 
En dehors des touristes, il y avait bien sûr des habitants de Tahiti qui n’y allait que pour le week-end avant de rentrer dimanche, voire lundi pour passer le réveillon.
 
Enfin, il y a ceux qui vivent à Moorea depuis des années, comme Alexandre, pour qui la hausse du nombre de visiteurs est devenue une question d’habitude. « Ils viennent pour nos belles plages », assure-t-il.
 
En cette période de fin d’année, les deux armateurs qui assurent les navettes entre Tahiti et Moorea enregistrent une augmentation des liaisons maritimes.
 
Toutefois, du côté du Aremiti par exemple, « il n’y aura qu’un aller-retour le 1er janvier, ce sera suffisant », explique Vanini, l’assistante de direction de la compagnie. « Ce sont les vacances, les gens sont déjà plus ou moins tous partis, du coup pour le 1er tout le monde est déjà à Moorea, à part ceux qui se décideront au dernier moment… »
 
Chaque année, près de 1,7 million de passagers empruntent le chenal entre Tahiti et Moorea.
 
 

Rédaction web avec Thierry Teamo

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Où jeter les masques pour limiter la pollution ? Que...

La crise du Covid-19 entraîne avec elle de nouveaux comportements et surtout de nouveaux déchets tels que les gants en latex, les masques de protection... Jetables, oui, mais n'importe comment et n'importe où, non. Quant aux masques en tissu, plutôt que de les jeter, et si on leur donnait une nouvelle vie ?

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV