samedi 27 février 2021
A VOIR

|

L’Apf se penche sur les violences faites aux femmes

Publié le

Publié le 18/05/2017 à 12:58 - Mise à jour le 18/05/2017 à 12:58
Lecture < 1 min.

Dans le cadre de cette conférence, Mareva Georges-Marciano a exposé les problèmes auxquels sont de plus en plus confrontés les Polynésiens et qui mènent aux problèmes de violence dans les familles ainsi que les aides et les solutions qu’elle souhaite proposer grâce à sa fondation « Paul et Mareva Marciano ».
 
Mareva Georges, était accompagnée pour l’occasion du docteur Astrid Heger, médecin renommée aux Etats-Unis pour le travail mené auprès des enfants violentés.
 
Le président de l’Assemblée a rappelé quelques chiffres qui illustrent la recrudescence de ces violences faites aux femmes et aux enfants, derrière laquelle on retrouve le plus souvent les mêmes causes, la misère économique et sociale, avec l’alcool, la drogue et des familles qui se retrouvent déstructurées et qui ne parviennent plus à faire face.
 
Ces chiffres traduisent l’importance de cette détresse humaine et de cette souffrance. Marcel Tuihani a indiqué que selon lui, l’emploi et l’éducation en particulier, sont les clefs pour désamorcer cette situation, car ils permettent un retour des familles à la dignité.
Marcel Tuihani a remercié Mareva Georges-Marciano pour son implication et sa générosité ; une implication à laquelle les Polynésiens sont sensibles, a-t-il dit.
 

Rédaction Web avec communiqué

 

infos coronavirus