dimanche 16 mai 2021
A VOIR

|

Lancement d’un CAP pâtisserie en alternance

Publié le

Publié le 30/09/2015 à 15:16 - Mise à jour le 30/09/2015 à 15:16
Lecture 2 minutes

La première session du CAP pâtisserie en alternance a été lancée ce jeudi au lycée hôtelier de Punaauia. La maîtrise d’ouvrage de cette formation appartient au Sefi, et la maîtrise d’œuvre est assurée par le Grepfoc et le lycée hôtelier. « C’est une nouveauté puisque, comme vous avez pu le comprendre, ils suivront une formation d’enseignement général au lycée hôtelier et ils auront un contrat en entreprise pour suivre la formation professionnelle », a expliqué la ministre de l’Éducation, Nicole Sanquer. 
Elle a tenu à présenter tous ses encouragements aux personnes qui se sont inscrites à cette formation qui s’étale sur deux ans.
 
Les pâtisseries confectionnées seront mises en valeur à chaque séance, puisqu’elles seront commercialisées, soit au restaurant du lycée, soit en boutique. La commercialisation des produits finalisés fait partie intégrante du succès de la formation, le taux de vente en sera la traduction.

À leur sortie de formation, les étudiants de ce CAP devraient « sans doute » trouver du travail, selon la ministre. « Vu les objectifs de développement économique du Pays en matière de tourisme et d’hôtellerie, sans doute.  La formation dure 2 ans. Donc lorsque les projets hôteliers seront terminés, le Tahiti Mahana Beach et dans les autres îles, ils seront non seulement diplômés, mais ils auront acquis une certaine expérience professionnelle », estime la ministre.  
 
Depuis 2011, le nombre de contrats d’apprentissage est en constante augmentation, passant de 11 contrats à 64 en 2014 pour un coût moyen de 31 millions Fcfp. Pour l’année 2015, le gouvernement s’est fixé comme objectif d’atteindre cent contrats d’apprentissage.
 

Nicole Sanquer-Fareata, ministre de l’Education et de l’enseignement supérieur

infos coronavirus