jeudi 4 mars 2021
A VOIR

|

L’affaire du terrain de Orofara enfin jugée

Publié le

Publié le 05/05/2015 à 8:15 - Mise à jour le 05/05/2015 à 8:15
Lecture < 1 min.

L’affaire du terrain de Orofara remonte à 2004. L’ancien maire Mahina a été jugé pour détournement de fonds publics. Il lui est reproché d’avoir loué un terrain à la famille Pomare pour y installer un centre d’enfouissement technique et le cimetière de la commune alors qu’il n’était pas propriétaire du terrain.  » La propriété de Orafara est une terre royale qu’on a pas le droit de prendre, et même d’exproprier  » exprime Joinville Pomare lors du procès.

L’ancien maire de Mahinades se dit « fatigué » des convocations et des reports successifs de l’audience. Pour lui, il est victime du système judiciaire.  » La loi ? Où est-ce qu’elle est cette loi ? J’en ai marre, plus que marre. Je suis fiu. Je ne peux pas dire qu’il n’y a eu aucune erreur, mais c’est une décision du Conseil municipal, il faudrait qu’ils soient tous convoqués. »

Après 3 heures de débat, le procureur a requis 18 mois de prison dont 12 avec sursis, 3 ans d’inéligibilité, 5 millions d’amende et le remboursement des sommes détournées contre Joinville Pomare. Émile Vernaudon écope de 18 mois de prison ferme, 5 millions d’amende et 5 ans d’inéligibilité.

infos coronavirus