mercredi 21 octobre 2020
A VOIR

|

L’A400M Atlas effectuera une mission de rapatriement entre la Polynésie et Rapa Nui

Publié le

L'A400M Atlas devrait partir jeudi pour l'île de Pâques avec à son bord les Rapa Nui bloqués depuis mars au fenua. Il reviendra ensuite avec nos ressortissants, indique ce lundi le haut-commissariat dans un communiqué.

Publié le 05/10/2020 à 14:44 - Mise à jour le 05/10/2020 à 14:44
Lecture < 1 min.

L'A400M Atlas devrait partir jeudi pour l'île de Pâques avec à son bord les Rapa Nui bloqués depuis mars au fenua. Il reviendra ensuite avec nos ressortissants, indique ce lundi le haut-commissariat dans un communiqué.

L’Etat va mobiliser l’avion militaire A400M ATLAS, actuellement déployé au sein des Forces armées en Polynésie française, afin de rapatrier une quinzaine de résidents de Polynésie française bloqués à Rapa Nui depuis le début de la crise du COVID 19.

Pour répondre à une sollicitation des autorités chiliennes et en étroite coordination avec l’ambassade de France à Santiago, une vingtaine de ressortissants de l’île de Pâques également bloqués sur le fenua seront rapatriés chez eux.

Cette opération devrait se dérouler le jeudi 8 octobre, pour un temps de vol aller de 6 heures.

Pour rappel, l’A400M ATLAS est en mission en Polynésie française pour une durée de 15 jours. Il a déjà été mobilisé pour une double évacuation sanitaire en Polynésie française.

infos coronavirus

Les programmes des vols internationaux d’octobre 2020 à mars 2021

Les compagnies aériennes internationales desservant la Polynésie française ont déposé, pour approbation, leurs programmes de vols pour la saison IATA Hiver 2020-2021, courant du 25 octobre 2020 au 27 mars 2021. Ces programmes de vols s’inscrivent dans le contexte de la pandémie mondiale de la Covid-19.

Covid-19 : quels protocoles sanitaires pour les infirmiers libéraux à Raiatea ?

Plusieurs corps de métiers sont directement exposés à la Covid-19. Parmi eux, les infirmiers libéraux. À Raiatea, ils sont cinq à exercer cette profession. Depuis le mois de mars, leurs visites à domicile sont soumises à un protocole très rigoureux, afin de les protéger, ainsi que leurs patients.