mardi 17 septembre 2019
A VOIR

|

La vente de fruits et légumes en bord de route, une source de revenus pour beaucoup

Publié le

Publié le 10/02/2019 à 15:56 - Mise à jour le 10/02/2019 à 15:56
Lecture 1 min.

“Chez moi, mon grand-père a planté et si les enfants sont intelligents, ils en profitent”, raconte Joseph. Le jeune homme peut gagner jusqu’à 10 000 Fcfp par jour.  
Tevaiti quant à lui, aide ses beaux parents à vendre en attendant de décrocher un emploi d’électricien. “J’attends des entretiens avec EDT. (…) Ça aide un peu financièrement.”

Mais vendre en bord de route n’est pas toujours simple : “On peut attendre de 7 heures à 17 heures. Des fois il n’y a qu’un client qui passe”, explique Joseph. 
Tevaiti raconte qu’il avait “honte” au début et n’osait pas venir vendre en bord de route. 

La honte c’est aussi ce qui freine les enfants de Philomène : “C’est comme ça nos jeunes d’aujourd’hui : “j’ai honte”. Des fois on est obligés de demander à une copine de venir aider. Mais je dois la payer.” 

“Au début j’avais honte, mais après on n’a pas le choix. Je pousse les jeunes. Venez au bord de la route.”, lance Tevaiti. 

Rédaction web (Interviews : Brandy Tevero / Jeanne Tinorua Tehuritaua)

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV