fbpx
jeudi 21 novembre 2019
A VOIR

|

Le projet de Route du Sud refait surface à Paea

Publié le

Le projet de Route du Sud refait surface, à Paea. Le Pays informe la population de ses projets dans la commune… Une information qui survient au même moment que les consultations publiques de Paea au sujet de son plan général d’aménagement. Dans un communiqué ce matin, l’équipe municipale a fait savoir qu’elle n’était pas d’accord avec la démarche du Pays, et qu’elle n’avait pas été consultée.

Publié le 05/09/2019 à 11:07 - Mise à jour le 08/09/2019 à 10:17
Lecture 3 minutes

Le projet de Route du Sud refait surface, à Paea. Le Pays informe la population de ses projets dans la commune… Une information qui survient au même moment que les consultations publiques de Paea au sujet de son plan général d’aménagement. Dans un communiqué ce matin, l’équipe municipale a fait savoir qu’elle n’était pas d’accord avec la démarche du Pays, et qu’elle n’avait pas été consultée.

Elle ne désemplit pas : la mairie de Paea reçoit la visite de nombreux administrés, inquiets, depuis quelques jours. La consultation publique au sujet du plan général d’aménagement de la commune a lieu depuis un peu plus de deux semaines. Mais le ministère informe en même temps sur son projet de Route du Sud. “On nous a déposé ce dossier donc on a pensé qu’il fallait que la population soit au courant. Par contre la semaine prochaine, il y aura l’enquêteur qui va se déplacer toute la semaine (…) pour avoir les doléances de la population. À ce moment, tout le monde pourra venir à la mairie donner son avis (…) Mais les gens viennent déjà”, nous dit Jean-Claude Hapairai, 1er adjoint de la commune.

Pays et commune ont échangé sur la question, lors de la commission d’aménagement du Territoire. Le maire, Jacquie Graffe, a envoyé un courrier au président du Pays pour s’opposer catégoriquement à ce projet. “Le maire, dans son courrier au président, n’est pas vraiment chaud pour ce projet…”

La route du Sud s’étendrait sur 48 km, sur la côte ouest, entre le PK 13 à Punaauia, et le PK 61 à Taravao. À Paea, 300 personnes pourraient être concernées par les expropriations. Le quartier le plus touché : Orofero. “La population se lève (…) parce qu’il n’y a aucune transparence. (…) c’est en train de s’ébruiter dans tous les quartiers. les gens veulent qu’on utilise des solutions raisonnées pour résoudre le trafic et non pas des solutions complètement démesurées”, estime Gilles, qui se présente comme “défenseur de la nature”.

Le ministre de l’Équipement assure qu’il a dialogué avec la commune et indique qu’il ne pouvait pas attendre, la prochaine révision du plan général d’aménagement. “Je vais faire en sorte de trouver des solutions plus humaines, plus appropriées aux besoins de cette population qui serait impactée par le projet et je vais faire en sorte de se donner les moyens”

Le communiqué de la mairie de Paea

“Fruit de très nombreuses réunions de travail et de concertation, le projet de modification du PGA (demandé par le Conseil municipal en 2011) a été adopté en juin 2019.

L’objectif de cette modification est de donner à notre population les moyens de développer un habitat essentiellement pavillonnaire en adéquation avec leurs moyens financiers, permettre l’installation d’activités compatibles avec l’habitat et nécessaires aux résidents pour limiter les déplacements.

De plus, le PGA modifié de la commune de Paea favorisera les liaisons entre quartiers afin de mettre en place des circuits courts qui permettent de se déplacer sans avoir accès à la rue principale (ex route de ceinture). Au titre de la sécurité de tous les usagers de la route, l’aménagement d’un centre ville ou la sécurisation des piétons (limitation de la vitesse en différentes Zones) est également prévue… Le projet de PGA modifié a enfin la particularité, et c’est une première, d’officialiser une avifaune qui permettra (nous l’espérons) de sauver le Monarque, oiseau emblématique de notre commune.

Malheureusement, aux côtés de ces avancées pour notre population, le gouvernement a souhaité présenter à la population le projet « Route du Sud », ex « Te Ara Nui ». Une grande partie de la commune de Paea est concernée par ce projet qui, nous le rappelons, aura des conséquences sur les projets d’investissements communaux, tel le cimetière Ofai Ta’oto, mais aussi sur la vie de nos habitants”.

Article précédentLa Tv @ Rai du 4 septembre
Article suivantFenua Access : saison 2

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X