jeudi 4 mars 2021
A VOIR

|

La résurrection des marae de Tetiaroa

Publié le

Publié le 28/06/2015 à 18:38 - Mise à jour le 28/06/2015 à 18:38
Lecture < 1 min.

Des chefs prestigieux ont séjourné à Tetiaroa, des ancêtres de la famille Pomare. Chacun avait son marae, et des fonctions bien précises : certaines cérémonies, par exemple, provoquaient de bonnes pêches, selon les croyances ancestrales. Ces marae du XVIIème siècle sont construits avec un corail très friable : l’archéologue prévoit donc des estrades sur les côtés, avec des panneaux explicatifs, pour que les touristes ne les abîment pas. 

Cette mission est coordonnée par la Tetiaroa Society. Elle veut préserver le patrimoine de l’atoll, aussi bien dans les domaines environnementaux que culturels. La Tetiaroa Society veut aussi transmettre ce patrimoine. Elle veut notamment faire connaître un marae exceptionnel, à deux pas de la piste d’aviation de l’atoll. Ses pierres dressées sont typiques des marae des Îles-Sous-le-Vent.

Les chefs des Îles-Sous-Le-Vent venaient probablement s’installer plusieurs mois, et bâtissaient un marae pour vénérer leurs Dieux et leurs ancêtres.Tetiaroa a été relativement épargnée par les destructions décrétées par les missionnaires : il reste donc sur cet atoll quelques joyaux à découvrir. Et à protéger.

M.L

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu